PME : se digitaliser ou disparaître

En retard sur leurs concurrentes européennes, les TPE et PME françaises ont pourtant tout à gagner à accélérer leur transition digitale. De plus en plus d’entreprises privées s’imposent comme des partenaires indispensables pour leur développement numérique.

PME et transformation digitale

Mauvaises élèves en matière de transformation numérique, les TPE et PME françaises ? Il semblerait. Selon une étude publiée en décembre 2016 par le cabinet Deloitte, 53% des PME françaises estime en effet que ses compétences digitales sont encore trop faibles et entravent son utilisation des outils numériques.

L’étude révèle également que seules 11% des PME du pays utilisent ces outils digitaux au quotidien – soit deux fois moins que leurs homologues européennes. Pire, neuf TPE-PME sur dix n’ont pas développé de solution de vente en ligne. Et alors que 95% des PME finlandaises et 87% des PME allemandes disposent d’un site Web, ce n’est encore le cas que de 66% de leurs concurrentes françaises.

Bruno Lemaire : « Si nos TPE et PME ne se digitalisent pas, elles seront laminées »

De fait, les petites et moyennes entreprises hexagonales sont en retard sur bon nombre de leurs concurrentes étrangères en matière de digitalisation. Elles se positionnent ainsi en 16e place du classement européen, selon l’indice DESI (Digital Economy and Society), publié en 2017 par la Commission européenne. La France reste « en dessous de la moyenne de l’Union européenne (UE) pour l’intégration des technologies numériques par les entreprises, la connectivité et l’utilisation d’Internet par les particuliers », déplore encore Bruxelles.

Un constat partagé par le gouvernement français. Le ministre de l’Economie, Bruno Lemaire, prévient : « L’économie française sous-performe. Le tissu économique est toujours trop fragile par manque de robotisation et de digitalisation. Si nos TPE et PME ne se digitalisent pas, elles seront laminées ».

L’urgence du virage numérique des TPE et PME tricolores est aussi relevée par Laurent Dechaux, directeur général de Sage Europe du Sud : « Plus qu’une opportunité à saisir, la digitalisation est vitale pour développer son entreprise, sa visibilité et se positionner au sein d’un écosystème en perpétuelle évolution ». Pour saisir ces opportunités, la loi seule ne suffit pas. « Jamais il n’y a eu autant de solutions en ligne adaptées aux besoins des PME, poursuit l’expert. De nombreuses start-up BtoB, toujours plus inventives, proposent des solutions digitales faciles à utiliser ».

SoLocal, une entreprise française qui aide les PME à se digitaliser

S’il n’a plus rien d’une start-up, le groupe français SoLocal, leader européen en matière de communication numérique locale, s’impose lui aussi comme un partenaire de choix pour les petites et moyennes entreprises désireuses d’accélérer leur mue digitale. A l’aide d’outils et services numériques innovants, l’entreprise accompagne les TPE et PME grâce à des solutions adaptées et personnalisées.

Conscient que « le digital ne doit pas être réservé aux grands groupes », Eric Boustouller, le directeur général de SoLocal, se dit convaincu que le numérique « est aussi l’affaire des artisans et des commerçants qui veulent s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs, capter une clientèle plus connectée et anticiper les marchés du futur ». « Il en va de la vitalité du tissu économique local », estime-t-il à l’unisson du gouvernement.

Et quoi de mieux, pour dynamiser ce tissu local, que de faire appel à un géant du secteur ? C’est chose faite, depuis l’annonce par SoLocal du renforcement de son partenariat stratégique avec Google. Sur la table, un doublement des moyens consacrés par les deux parties afin de mieux accompagner les TPE-PME dans leur développement numérique. Ou comment conjuguer dimension industrielle et proximité de terrain, avec pour objectif « d’accélérer la croissance des entreprises françaises », selon les mots d’Eric Boustouller.

Début juin, un premier Atelier numérique de Google a par ailleurs ouvert ses portes à Rennes, en partenariat avec SoLocal, proposant une série de formations et de conférences destinées à accélérer le virage numérique des TPE-PME bretonnes. L’entreprise américaine accompagne également SoLocal au cours d’évènements organisés dans les territoires, afin de sensibiliser les petites et moyennes entreprises françaises aux opportunités du numérique. Autant de « SoLocal Business Tour », ayant déjà rassemblé plusieurs milliers de professionnels au sein de six grandes villes françaises, qui ont pu assister à des conférences et ateliers sur les enjeux liés à la digitalisation.

PME : se digitaliser ou disparaître was last modified: septembre 19th, 2018 by Alice Martin
Alice Martin

Alice Martin

Alice Martin travaille actuellement en freelance à Shangaï. Elle collabore régulièrement au blog de Visionary Marketing sur des sujets Marketing et technologiques.
Alice Martin

Les derniers articles par Alice Martin (tout voir)

Votre avis nous intéresse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.