IA et cloud computing vers la démocratisation de l’intelligence artificielle ?

Data Robot se donne pour mission la démocratisation de l’IA, sa mise à disposition du plus grand nombre au travers du cloud computing. J’ai découvert cette start up américaine, qui n’en est déjà plus une, lors de ma visite du salon Big Data & IA 2021 dont Visionary Marketing était une fois encore partenaire média. J’ai donc pu m’entretenir avec Eric Wetzel, data scientist de formation, et désormais ingénieur avant-vente chez Data Robot. Avec lui, nous avons évoqué l’état des lieux des big data et de l’intelligence artificielle en France.

Data Robot se donne pour mission de démocratiser l’IA en la mettant dans le cloud

Data Robot se donne pour mission la démocratisation de l'IA dans le cloud
Eric Wetzel, data scientist et désormais business developer chez Data Robot m’a fait découvrir cette société américaine qui a pour mission la démocratisation de l’IA en la mettant dans le cloud

Data Robot, futur géant du numérique ?

Data Robot a été créée en 2012 à Boston par des data scientists qui ont voulu automatiser un certain nombre de tâches qui se faisaient de manière répétitive, qui étaient fastidieuses et leur faisaient perdre du temps.

Aujourd’hui la société américaine compte plus de 1 500 personnes, dont la moitié sont des data scientists qui travaillent sur des projets et des créations d’algorithmes. Elle arrive sur le marché européen et s’implante en France en ce moment. Assistons-nous à la naissance d’un des futurs géants du numérique ?

La démocratisation de l’IA par le cloud computing

Eric constate qu’en France à l’heure actuelle, et pour une bonne partie des secteurs, nombre d’entreprises n’en sont qu’au début du cycle de l’intégration de l’intelligence artificielle.

  1. Soit elles en sont à la définition du besoin, et travaillent sur comment extraire de la valeur des données dont ils disposent. Data Robot les accompagne alors dans la compréhension de leurs données et la définition des cas d’usages potentiels ;
  2. Soit elles ont un modèle de production, 1 ou 2 cas d’usages, et sont confrontées pour des difficultés à passer à l’échelle du fait de problèmes rencontrés au moment de la mise en œuvre. Les nombreuses tâches vont devoir être gérées par les data scientists ou les équipes IT, et vont les empêcher de se concentrer sur les tâches sur lesquelles ils ont le plus de valeur ajoutée. Ceci les empêche de développer davantage de cas d’usages, et a fortiori, leur clientèle. Data Robot les accompage pour passer à l’échelle en standardisant le processus de mise en production, quel que soit l’environnement sur lequel travaillent les équipes data science et sur lequel les équipes IT souhaitent déployer les solutions.
Démocrations de l'IA
Data Robot veut démocratiser l’IA en la mettant dans le cloud

Un défi de compétence autour de ces sujets

Data Robot propose de donner accès et d’automatiser l’ensemble du processus pour que des experts métiers ou des business analysts soient en mesure de réaliser l’ensemble du cycle de création d’un modèle prédictif, depuis la préparation des données, jusqu’à son déploiement et son monitoring en production, afin de démocratiser l’IA sur l’ensemble des métiers.

Chaque prédiction saura s’expliquer. Selon les cas, on sera en mesure de dire pourquoi cette décision a été prise, quelle caractéristique a joué de façon positive ou négative, souligne Eric. Ceci permet aux experts métiers dans un premier temps de comprendre pourquoi la prédiction a été faite.

On sort de l’esprit boîte noire dans lequel était l’intelligence artificielle il y a 5 ou 10 ans

Avec cette compréhension, les experts métiers ont la possibilité d’expliquer les argument derrière ces décisions, ils vont pouvoir les justifier, ce qui va améliorer la confiance et inciter à démocratiser les outils développés dans l’ensemble de leur entreprise.

Data Robot démocratise l’IA pour la mettre à disposition des métiers et des data scientists

Data Robot s’adresse à la fois aux experts métiers qui n’ont pas forcément de compétences techniques en IA, mais également aux data scientists qui ont des compétences de programmation et sont en mesure de créer des outils.

L’automatisation d’un certain nombre de tâches chronophages et fastidieuses va leur permettre de se focaliser sur les tâches pour lesquelles ils ont le plus de valeur ajoutée, ce qui leur permettra de benchmarker davantage de solutions, et ainsi d’avoir un meilleur impact business et un meilleur retour sur investissement, souligne Eric.

Peut-on imaginer demain être capable de mettre en place des algorithmes de Machine learning et de Deep learning sans rien y comprendre ?

Notre vision est que la démocratisation de l’IA et la manière de se différencier est d’être en mesure d’injecter de l’IA dans l’ensemble des métiers de l’entreprise, et de ne pas simplement la cantonner aux équipes de data science

Les experts métiers ont des compétences extrêmement importantes d’un point de vue métier qu’il va falloir allier à l’intelligence artificielle.

Permettre à ces experts métiers de créer des modèles et ensuite de les monitorer en créant des tableaux de bord, avec des indicateurs pertinents d’un point de vue retour sur investissement, et de comprendre le métier qui est derrière, va se répandre de plus en plus dans les industries, souligne Eric.

La différenciation des entreprises par rapport à leurs concurrents viendra du fait que l’ensemble des corps de métiers sont en mesure de fusionner leurs compétences avec l’IA, pour en extraire le maximum de valeur

Peut-on imaginer demain pouvoir se passer des data scientists ?

Finalement, tout cela peut-il fonctionner sans data scientists, sans informaticiens, dont les tâches les plus communes seront remplacées par des outils totalement encapsulés mis à disposition des utilisateurs ?

« Les data scientists ont une vraie valeur ajoutée à apporter et leur rôle est important », rétorque Eric. Mais Data Robots travaille également avec des start-ups qui n’ont pas forcément de data scientists dans leur équipe, ne disposent pas de budget pour les recruter ou n’ont simplement pas la possibilité de les recruter assez rapidement, souligne-t-il.

Il y a beaucoup plus de postes à pourvoir que de data scientists sur le marché

Ces start-ups sont amenées à travailler avec nous, justement car nous leur fournissons un outil permettant de développer une solution IA sans Data Scientists. Ceci est applicable pour des structures plus grandes également, conclut Eric.

L’avenir nous dira si nous arriverons un jour à développer des appplcations métier en IA en tournant un bouton. Nous en sommes certainement encore un peu loin, mais un mouvement est en marche et Data Robot est une société à suivre de prêt. Et qui sait, elle pourrait bien devenir, à en juger par sa croissance rapide, un des nouveaux géants du numérique américain et mondial.

Yann Gourvennec
Follow me

2 thoughts on “IA et cloud computing vers la démocratisation de l’intelligence artificielle ?

Comments