Rachat d’entreprises IT : est-ce le bon moment ?

Le rachat d’entreprises est un sujet passionnant auquel j’ai pu m’intéresser lorsque j’ai créé Visionary Marketing. A l’époque, je me penchais sur la reprise éventuelle d’une société — au lieu d’en créer une moi-même — en pensant benoîtement que cela était plus facile, alors que c’est sans doute l’inverse dans la plupart des cas. Voici le replay d’un Webinaire que Visionary Marketing a organisé pour OpportunIT le 10 décembre 2020.

Rachat d’entreprises IT : le bon moment ?

Rachat d’entreprises IT : et si, contre toute attente, c'était le bon moment pour racheter une entreprise ?
Rachat d’entreprises IT : et si, contre toute attente, c’était le bon moment pour racheter une entreprise ?

Le replay de cet événement est disponible ci-dessus et depuis notre page de Webinaires

En outre, c’est une autre chose que j’ai apprise des experts du domaine, la forme de rachat d’entreprise à privilégier est, selon le terme consacré, celui de l’entreprise In Bonis, c’est à dire une entreprise en bonne santé, ce qui demande d’avoir des fonds et une bonne connaissance des dossiers.

Toutes les entreprises du monde sont en difficulté, le rachat est peut-être une option ?

Mais voici que la donne est peut-être en train de changer et car en ce moment, toutes les entreprises du monde entier sont en difficulté, y compris les entreprises bien gérées et prometteuses (à quelques exceptions près et notamment dans le domaine de l’Internet). Le secteur de l’IT ne fait pas exception à la règle, c’est ce que nous a dit Amaury Semain d’OpportunIT, avec qui Visionary Marketing organisera un webinaire sur le sujet le jeudi 10 décembre 2020 à 18 heures précises. Dans cette interview flash, Amaury nous livre quelques indications sur le futur du rachat et de la vente d’entreprises dans le domaine IT. Après tout, qui sait, c’est peut-être le moment d’investir dans la reprise de l’économie ?

Une accélération sur la communication autour du rachat d’entreprises IT

Comme les sociétés qui réalisent ces opérations de rachat d’entreprises IT finissent toujours un moment par communiquer, le meilleur moyen d’être au courant aujourd’hui, c’est d’éplucher les journaux tous les jours, spécialisés ou non, dédiés à l’IT. On les référence, puis on court après les infos. 250 rapprochements environ, c’est ce que nous avons eu l’année dernière, pour celles qu’on arrive à qualifier en termes de taille. Ça donne à peu près 200 opérations sur lesquelles on peut s’appuyer chaque année pour savoir ce qui se passe sur le marché IT et quelles types d’opérations ont lieu. 

Cette année, est une année un peu particulière 

Une année assez particulière, effectivement. Cela dit, la situation était censée arrêter beaucoup de projets pendant le premier confinement, or nous observons déjà plus de 170 références à aujourd’hui. Il reste que l’année est loin d’être finie, en tout cas dans notre secteur et nous allons tous courir pour rattraper une partie du temps perdu. Et statistiquement, nous n’allons peut être pas finir en-dessous, ou pas très en-dessous, de ce qu’on avait l’année dernière. 

Un webinaire sur le rachat et la vente d’entreprise IT post COVID-19  

Nous nous sommes concertés avec d’autres professionnels du sujet. Dans ce webinaire nous avons invité des avocats et des fiscalistes parce qu’effectivement, on peut se poser la question de savoir si c’est un bon moment pour vendre pendant la crise.

Tout le monde doit s’interroger sur le sujet parce que c’est la énième crise, parce qu’on n’a pas envie de continuer tout seul ou parce qu’on aimerait bien bénéficier d’un coup de main et d’un support autre que ce qu’on peut constater aujourd’hui par le gouvernement, parce qu’ils ne prennent pas en compte ce que nous faisons ou ce que font nos clients.

La vraie question c’est : « est ce le bon moment ? » faut-il s’y prendre maintenant ? Parce que si je suis en difficulté, je vais me retrouver justement avec une société qui pourrait être amenée à déposer le bilan — on ne le souhaite à personne, mais ça va obligatoirement arriver.

Doit-on acheter une société qui va bien, ou pas trop mal, ou racheter une société qui est déjà à la barre du tribunal ? Cela fait partie des éléments qu’on va essayer de présenter, sur lesquels on va discuter. 

La situation change peut-être les choses

D’ordinaire, on dit qu’il vaut mieux racheter, selon le terme consacré, in bonis, c’est à dire d’une société qui est plutôt en bonne santé.

La période fait qu’il y a peut être des sociétés qui, ordinairement, seraient en bonne santé, mais qui, au vu des circonstances, ne le sont pas. Il y a peut être de bonnes affaires à faire.

La question est à poser. En tout cas, ce qui est intéressant de mon point de vue, c’est qu’aujourd’hui en tout cas, la plupart du temps, la situation n’est pas liée à la société elle-même ni à sa gestion.

C’est mondial, on a une crise mondiale, donc si tout s’est arrêté, on n’a pas nécessairement une société mal gérée ou affectée. Elle a peut-être juste eu un trou d’air. Peut-être qu’on peut l’aider. Elle est peut être pas si abîmée que ça, etc. Et là, il faut un certain nombre de réflexes que nous pouvons apporter en réflexion.

Et puis, comme on le disait, une avocate va vous donner des réflexes à obtenir, d’un point de vue juridique et fiscal et sur la sécurisation d’une opération comme celle là. Soit in bonis, soit à la barre du tribunal de commerce. 

Webinaire du 10 décembre 2020 : acheter ou vendre son entreprise IT, le bon moment ? – rappel du déroulé de la conférence

En quoi la période actuelle est-elle propice aux rapprochements d’entreprises dans l’IT : impacts business, juridiques et fiscaux ?
Evénement en ligne le 10 décembre 2020 de 18h00 à 19h00

  • Pourquoi est-ce le bon moment ?
  • Des décisions à prendre obligatoirement in bonis ?
  • Quelles sont les opportunités de marché en termes de rachats IT ?
  • Un niveau de fiscalité historiquement bas : pour combien de temps ?
  • Quels sont les bons réflexes juridiques et fiscaux ?
  • Quelle sécurisation des compléments de prix ?

Déroulement de la conférence

  1. – 18h00 (précises) introduction rapide par Yann Gourvennec
  2. – 18h05-18h45 : présentation
  3. – 18h45-19h00 : Q&R

Avec Amaury Semain, Nathalie Bellion (OpportunIT), Paul Féral-Schuhl (PFS Avocat), Sabah Boumesla (Reveability Venture) – débat animé par Yann Gourvennec (Visionary Marketing)

Yann Gourvennec
Follow me

Comments