Jimmy Wales : Wikipedia en chiffres c’est 20 millions d’articles !

Wikipedia est immensément connu mais qu’en savons nous réellement et quels sont les chiffres à connaître ? En fin d’année dernière, j’assistai à la conférence IStrategy qui eut lieu à Amsterdam. J’y donnais une présentation sur le ROI/ROE dans les médias sociaux mais je dois avouer que j’y allais également pour entendre Jimmy Wales y parler de son nouveau projet Wikia. Une bonne occasion pour le médiatique entrepreneur américain de  revenir sur son projet le plus connu, Wikipedia, que nous utilisons tous les jours, sans forcément en connaître les fondements. Zoom sur Wikipedia en 6 parties …

Jimmy Wales : Wikipedia en chiffres c’est 20 millions d’articles !

Jimmy Wales : Wikipedia en chiffres c'est 20 millions d'articles !
Jimmy Wales : Wikipedia en chiffres c’est 20 millions d’articles !

[photographie Visionary Marketing : Jimmy Wales sur scène lors de la conférence iStrategy d’Amsterdam le 26 October 2011]

Parmi vous, qui utilise Wikipedia ?

Fut la question introductive de Jimmy Wales à l’auditoire et sans surprise, l’ensemble de la salle – mis à part quelques dinosaures ou irréductibles – leva le doigt. J’ai pour ma part découvert le site encyclopédique dès 2004, cela fait donc presque 8 ans que je l’utilise. A la deuxième question “qui a déjà effectué des modifications dans Wikipedia ?” il y avait déjà beaucoup moins de réponses; seule une dizaine de participants levèrent le doigt… ce qui n’est déjà pas mal.

Wikipédia : périmètre et limites

Wikipédia est selon son créateur censé être « la somme de tous les savoirs humains ». Une affirmation quelque peu emphatique car il est bien des cas dans lesquels l’encyclopédie en ligne ne fournit pas que des informations avérées. Il est important de garder cela en mémoire, même si comme moi vous êtes un promoteur de ce projet si utile, le croisement des informations reste un processus nécessaire et incontournable.

Ceci étant, ce que Jimmy Wales voulait souligner par ces propos est que l’encyclopédie en ligne est bien le bon endroit pour rassembler l’information pertinente sur Hamlet par exemple, et « non l’endroit où conserver toutes les informations concernant Hamlet, et encore moins pour garder une copie de Hamlet ». Et de poursuivre : « c’est le bon endroit pour décrire et débattre de Hamlet… Et d’autres sujets ».

Wikia fait son entrée…

À la fin de son introduction, Jimmy a annoncé que la fondation wikimédia (c’est-à-dire l’association à but non lucratif qu’il dirige) a lancé un nouveau projet qui s’adresse précisément à ceux qui veulent créer des espaces exhaustifs dont le périmètre n’est pas celui de Wikipédia. Ce nouveau projet a pour nom de code Wikia. Mais avant de plonger dans cette nouvelle aventure, revenons sur le panorama descriptif de l’usage de Wikipédia tel qu’il fut fait par Jimmy Wales lors de sa présentation d’Amsterdam. Ce sera le sujet d’une série d’articles qui seront publiés au fur et à mesure sur ce blog. Restez à l’écoute !

En fin d’année dernière, j’assistai à la conférence IStrategy qui eut lieu à Amsterdam. J’y donnais une présentation sur le ROI/ROE dans les médias sociaux mais je dois avouer que j’y allais également pour entendre Jimmy Wales y parler de son nouveau projet Wikia. Une bonne occasion pour le médiatique entrepreneur américain de  revenir sur son projet le plus connu, Wikipedia, que nous utilisons tous les jours, sans forcément en connaître les fondements. Zoom sur Wikipedia en 6 parties. Ceci est la 2ème partie de l’article (sur 6 au total), pour le reconstituer, utiliser l’url court : http://bit.ly/vmwalesfr.

[photographie YAG: Jimmy Wales montre un menu chinois qui présente des plats bizarres à base de … Wikipedia !]

Wikipedia en chiffres c’est 20 millions d’articles en 270 langues !

Avec 420 millions de visites mensuelles, Wikipedia est devenu un géant du Web, même si « la croissance sur la version anglaise se ralentit » nous a confié son cofondateur. C’est que les autres langues ont pris la relève et notamment celle des pays émergents, comme le Kazakh par exemple, qui devient un des challengers les plus intéressants selon Jimmy Wales. Mais aucune langue ne peut rivaliser avec l’essor du Chinois, car Wikipedia a enfin été admis dans l’empire du milieu, même si des pages comme celles de Tienanmen square sont encore filtrées selon celui qu’on surnomme « Jimbo ».

“Wikipédia ne veut pas avoir de relations avec les censeurs”

S’écrira Jimmy Wales lors de cette conférence. Même s’il avoue avoir des contacts avec les représentants du pouvoir chinois, il affirme ne pas vouloir entendre les plaintes officielles concernant un contenu « qui serait inapproprié ». « Il peuvent toujours essayer de me les transmettre, mais je n’ai rien reçu à ce jour » ajouta-t-il. Toutefois, que cela soit dû où non à la censure évoquée plus haut par Wales, et malgré la croissance importante de l’usage, celui-ci reste encore modeste dans l’empire du milieu ; et ce malgré l’habitude étrange qu’ont les Chinois de tout recycler, y-compris la marque Wikipedia pour mettre dans leur menus de restaurants. (Voir l’image ci-dessus)

Yann Gourvennec
Follow me