Web 2.0: 2ème couche d’Ajax

 Voici sur la page française de mon blog le post en anglais sur le sujet du Web 2.0 déjà développé précédemment dans ces pages. Plus de détails dans les lignes suivantes, et des liens utiles vers des sites très représentatifs du Web 2.0 (Mon Dieu quel nom ! 🙁 )

« Comme le décrit Richard McManus dans son article sur Zdnet, une foule de nouvelles applications en ligne sont en cours de développement – littéralement – au moment où nous parlons. Ils sont l’une des occurrences de ce qu’on appelle le WEB 2.0.

Web 2.0

Bien sûr, on pourrait se moquer de ce nouveau mot à la mode qui semble surtout combler le vide pour un concept global sans nom. La semaine dernière, j’ai entendu Jon Orwant, ancien CTO d’O’Reilly (aujourd’hui directeur de la recherche au laboratoire de Boston du FTR&D) le souligner à juste titre : « Qu’est-ce qui n’allait pas avec le Web 1.0 qu’il fallait rebaptiser le Web 2.0 ; ne fonctionnait-il pas correctement, a-t-il dit en substance.

Après tout, WEB 2.0 est le énième mot à la mode que nous avons pu observer dans l’industrie informatique au cours des 20 dernières années. Chaque fois qu’un nouveau mot à la mode est créé, on espère – d’un côté – que les choses vont s’améliorer pour toujours, et craint – de l’autre – que ce soit la fin du monde tel que nous le connaissons. Prendre un peu de recul peut s’avérer utile, surtout dans ce contexte. Cela dit, il faut prêter beaucoup d’attention aux développements suivants, qui remettent l’ASP (Application Software Providers, je veux dire, pas les’pages serveur actives’ de Microsoft) à l’ordre du jour informatique. Toutes ces applications ne sont pas basées sur Ajax. Mais cette nouvelle méthode de développement (ce n’est pas vraiment un langage comme l’explique Garrett, voir le lien suivant) ouvre la voie à un monde qui évolue de plus en plus rapidement. Pour une description complète d’Ajax, veuillez vous référer à la page blog de Guru Jesse James Garrett en cliquant ici.

Quelques-unes des applications en ligne mentionnées par McManus (suivant les lignes tirées directement de ZDNET)

 » […]

  • Writely – « The Web Word Processor » (notez que pour créer des documents, il utilise un éditeur HTML et se convertit ensuite au format Word) FCKeditor est aussi une application web MS Word-like. C’est aussi un logiciel libre. gOFFICE – « un logiciel de traitement de texte et d’éditique en ligne basé sur un navigateur » Num Sum – tableurs basés sur le Web – sauf que seul l’auteur d’une feuille de calcul peut la modifier. Kiko – Solution de calendrier en ligne propulsée par Ajax. Gmail et maintenant le nouveau Yahoo Mail (Microsoft est censé travailler sur une mise à jour de Hotmail, nom de code Kahuna) appelé S5 – Powerpoint Webnote – version web de la suite Microsoft OneNote thinkfree – bureautique en ligne Openomy – système de fichiers en ligne

Et ceux que Peter a ajoutés au mélange :

J’espère que mes lecteurs pourront ajouter d’autres outils à cette liste. Les commentaires sont les bienvenus.

Yann Gourvennec
Follow me

One thought on “Web 2.0: 2ème couche d’Ajax

Comments are closed.