Le temps passé sur les médias sociaux en 2019 en forte augmentation

Le temps passé sur les médias sociaux en 2019, à en croire les potins, serait en baisse. La confiance dans ces nouveaux médias battue en brèche, les utilisateurs en fuite. Sauf qu’une analyse de Broadbandsearch.net — un site de comparateurs d’offres de connectivité Internet large bande aux USA qui base son travail sur l’analyse de la donnée — s’appuyant sur les études de SimilarWeb et d’autres sites de Web analytics montre exactement le contraire. Chiffres à l’appui, le site américain nous démontre que les médias sociaux restent largement plébiscités par les utilisateurs.

Toutefois, Broadband Search précise que cette tendance pourrait bien connaître son pic en ce moment et que le temps passé sur les médias sociaux serait susceptible de baisser considérablement dans le futur. Quoiqu’il en soit, nous sommes bien loin de l’impression de « Facebook fatigue » qui anime les discussions parisiennes, et il faut se méfier des impressions superficielles, les médias sociaux jouent un rôle extrêmement important en ce moment, peut-être plus que jamais.

pénétration mondiale médias sociaux 2019 temps passé
Les chiffres 2019 de la pénétration mondiale des médias sociaux dans le monde montre clairement pourquoi les courbes sont en train de se croiser et que l’usage monte fortement dans les pays émergents

Pour apporter une nuance, je rajouterais que ces études mélangent les données mondiales et que de ce fait, elles cachent un phénomène très important, le développement des médias sociaux dans les pays émergents et une nette décroissance de l’usage dans les pays occidentaux. Un phénomène qui n’est sans doute pas étranger au lancement de Libra, dont la cible principale est justement les pays en voie de développement.

Dernier commentaire, il faut se méfier des effets de biais et ne pas croire en 2019 que Facebook est encore une plateforme de médias sociaux. C’est devenu une société de High-Tech, une sorte de IBM du futur, certes très différents des IBM, DEC et Unisys des années 80 mais son but n’est plus de faire seulement grossir ses utilisateurs, mais de fournir des technologies aux entreprises (logique de plateforme). Pour cela elle va se servir de sa base d’utilisateurs et devient incontournable du fait de sa taille. C’est ce qui explique sans doute que les acteurs majeurs des paiements ont rejoint Libra, dans une logique « if you can’t beat them join them ». Facebook rencontrera sans doute encore beaucoup de problèmes dans le futur, mais j’ai le sentiment que nous n’avons pas fini d’entendre parler d’eux.

J’ai utilisé ce travail pour mon cours du 22 juin 2019 afin de montrer que les médias sociaux ont une importance cruciale encore aujourd’hui, au vu du temps passé par les utilisateurs en 2019 sur ces médias, et que les stratégies de contenus et de médias sociaux doivent, plus que jamais, s’appuyer sur des logiques de marketing du bouche à oreille (WOMM) pour revenir aux fondamentaux des médias sociaux dont on voit ici qu’ils sont toujours vivaces auprès des utilisateurs. 

Temps moyen passé quotidiennement sur les médias sociaux (données 2019)

En 2019, les médias sociaux restent l’un des meilleurs moyens pour les gens de communiquer entre eux. Ils permettents aux gens de rester en contact à travers les continents et les fuseaux horaires, mais aussi avec des amis qui n’habitent qu’à quelques encâblures. Nous sommes connectés aujourd’hui d’une manière que les générations précédentes n’auraient même pas pu imaginer.

temps passé sur les médias sociaux en 2019

Mais avec cette connexion constante vient cette question : Combien de temps les gens passent-ils réellement sur les médias sociaux chaque jour en 2019 ? Est-ce excessif ? Devons-nous nous réjouir de ces vies de plus en plus connectées, ou faire un effort pour réduire le temps passé à l’écran ? La réponse à cette question est laissée à chacun d’entre nous, mais il faut d’abord connaître les chiffres. Poursuivez votre lecture pour voir combien de temps les gens passeront réellement sur les médias sociaux en 2019. Lire la suite

Le temps passé sur les médias sociaux en 2019 en forte augmentation was last modified: juin 22nd, 2019 by Yann Gourvennec

Influence Marketing : un secteur en plein essor a son livre de référence

J’ai eu l’honneur et le privilège de contribuer au dernier livre de Camille Jourdain sur l’influence marketing, paru récemment aux éditions Kawa, où nous publions également nos ouvrages « à mon boss ». Camille a eu la gentillesse de prendre cette contribution et d’en faire la préface, j’en suis très flatté. J’ai voulu lui donner la parole pour qu’il nous présente son nouveau bouquin. L’importance de l’influence marketing grandit de jour en jour, j’ai pu m’en rendre compte à nouveau en abordant le sujet avec Camille au travers de ces quelques questions, sans oublier la nécessaire éthique et transparence chères à mon cœur.

Pourquoi écrire un livre sur le marketing de l’influence aujourd’hui?

influence marketing
Influence Marketing chez Kawa Editions bien-sûr

Avec mon co-auteur, Guillaume Doki-Thonon, nous partageons la même approche de l’Influence Marketing et nous avions envie de la partager sous la forme d’un livre papier.

Nous travaillons ensemble depuis pas mal de temps, Guillaume a fondé Reech, une startup spécialisée en Influence Marketing, et co-écrire un livre nous a semblé être la suite logique de notre collaboration.

L’objectif de notre collaboration est de professionnaliser le métier en créant différents types de contenu, des articles de blog, des livres blancs, des études sur les influenceurs, ou encore en intervenant dans des conférences et des écoles…

Ce livre, c’est l’étape d’après et un condensé de tout ce que l’on a appris, nous deux, et nos amis experts à qui nous avons proposé de témoigner et que nous remercions chaleureusement.

Avec cet ouvrage, nous souhaitions fournir des réponses à différentes questions sur l’influence marketing : quelles sont les principales tendances de l’Influence Marketing en 2019 ? Comment élaborer une stratégie avec les influenceurs pour votre marque ? Quels sont les types de partenariats préférés des influenceurs ? Quels influenceurs solliciter et comment procéder pour les contacter ou encore pour mettre en place une relation sur le long terme ? Quels contenus et quels réseaux sociaux sont privilégiés par les influenceurs ? Quels sont les meilleurs exemples de campagnes d’influence marketing ? Lire la suite

Influence Marketing : un secteur en plein essor a son livre de référence was last modified: juin 3rd, 2019 by Yann Gourvennec

Marketing influence et transparence en B2C avec @sbouillet et @Influence4you

Marketing de l’influence et transparence font-ils bon ménage ?

marketing influence
Stephane Bouillet, fondateur et PDG de Influence4You, experte en marketing de l’influence

J’ai accueilli récemment Stéphane BOUILLET chez Visionary Marketing. Stéphane est fondateur d’Influence4you mais aussi de Gamoniac et cela faisait quelques années que je ne l’avais vu. A la faveur d’une interview à la TV j’ai repris contact avec lui afin de faire un point sur le marketing de l’influence en B2C et sur un sujet qui me tient à coeur : la transparence. Influence4you est une agence composée de 40 experts du  marketing de l’influence, chargés de mettre en relation des marques qui veulent cibler le B2C avec des influenceurs. Que ce soit des top influenceurs ou des micro influenceurs, avec des communautés allant de 2000 à 20 millions d’abonnés sur Youtube ou Instagram.

Ancien PDG et fondateur de Gamoniac.fr, un site e-commerce spécialisé dans les jeux vidéo, Stéphane a un jour fait un partenariat avec un YouTuber qui, en un tweet, a fait sauter leur serveur. Par la suite ils ont co-organisé un concours et, en 4h, l’influenceur a ramené 110.000 participants sur la plateforme. En 2012, Stephane décide donc de monter l’agence Influence4you, à l’heure où le marché de la publicité n’appréhendait pas le potentiel de ces YouTubers, tandis que les jeunes passaient déjà plus de temps à regarder des influenceurs que des sites média traditionnels.

Quelle a été l’évolution du marché de l’influence depuis 2012 ?

Il y a eu une professionnalisation des influenceurs et une professionnalisation de ce qu’attendent les marques. Le niveau d’exigence a augmenté concernant la véracité des profils, qui deviendront représentants de la marque auprès de leur communauté.

La transparence lors de ce type d’opération est le premier point du brief. Notamment parce qu’il est inscrit dans le code de la consommation que sont réputées trompeuses, les pratiques commerciales qui ont pour objet d’utiliser un contenu dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement.

Globalement, ce devoir de transparence est respecté par la plupart des influenceurs. En effet, la communauté de YouTube est plus informée sur ce sujet et les YouTubers qui ne seraient pas honnêtes avec leur communauté se feraient rapidement recadrer.

Lire la suite

Marketing influence et transparence en B2C avec @sbouillet et @Influence4you was last modified: mars 12th, 2019 by Yann Gourvennec

Les médias sociaux, les marketeurs et la mort

Les médias sociaux sont-ils morts ? La publicité traditionnelle est-elle morte ? Le commerce traditionnel est-il mort ? Le marketing n’en finit pas, au milieu des poncifs et de l’absence de chiffres, de nous sortir des prédictions à court termes qui ne se révéleront peut-être jamais.

Nous l’avons déjà démontré il y a peu sur le sujet de la publicité qui semble susciter encore ces temps-ci beaucoup d’émoi sur LinkedIn. Il va de soi que la critique de la publicité fait partie elle-même de ce mode de communication et même que cette critique est constructive et qu’elle peut générer de la créativité et de l’intelligence. De là à dire la publicité est morte, il y a un pas, les chiffres ne le démontrent pas. Mieux encore, on nous promet aujourd’hui un nouveau géant du domaine, encore l’immanquable Amazon.

Les médias sociaux sont-ils morts ? (NB : ceci est une question rhétorique)

Ou sont-ce les marketeurs qui sont prêts à les enterrer alors qu’ils n’ont jamais été aussi utilisés ?

Selon l’échelle choisie (5 jours ou 5 ans), la vision est bien différente. Les quotidiens analysent à chaud les événements des dernières heures ou des derniers jours, et rarement la vue à long terme.
Selon l’échelle choisie (5 jours ou 5 ans), la vision est bien différente. Les quotidiens analysent à chaud les événements des dernières heures ou des derniers jours, et rarement la vue à long terme.

Il en va pour les médias sociaux comme pour le reste. Ils se voient en bombarder en ce moment, de toutes les critiques possibles et imaginables. Critique principalement dirigée vers Mark Zuckerberg, incarnation même du sujet depuis 15 ans. Lire la suite

Les médias sociaux, les marketeurs et la mort was last modified: juin 22nd, 2019 by Yann Gourvennec

outils médias sociaux : les meilleurs outils sont vos yeux et vos cerveaux

Dans la série des outils médias sociaux disparus je demande : Twitter Counter. Je fais écho ici à mon ami et co-auteur Hervé Kabla qui sur son blog Kablages a écrit un article sur la disparition récente de Twitter counter. Certainement que certains d’entre vous se demandent ce qu’était Twitter Counter.

Le cercle des outils médias sociaux disparus

Il s’agit d’un outil qui permettait de voir la progression d’un compte Twitter, et notamment de benchmarked un compte par rapport à un autre.

Entre autres choses, cela servait notamment à repérer les gros roublards qui achètent des followers.

Le compte ci-dessous, dont le nom a été flouté intentionnellement, est celui d’une grande entreprise du CAC40 dont je tairai le nom ; il y a prescription car cet achat massif de followers a eu lieu il y a maintenant 6 ans.

outils médias sociaux
Parmi les outils médias sociaux les plus utilisés, Twitter counter figurait en bonne place

Les outils médias sociaux qui ont disparu

Twitter Counter n’est pas le premier des outils médias sociaux à disparaître. Nous avons eu Klout il y a peu de temps, Kred l’ayant précédé. Tous les outils gratuits des médias sociaux disparaissent les uns après les autres.

Il est vrai que Twitter Counter n’avait pas évolué depuis 10 ans. Le domaine s’est considérablement monétisé depuis quelques années, les outils qui l’accompagnent aussi. Cela est normal en quelque sorte.

Tous les étudiants auxquels j’enseigne, année après années, semblent bien obnubilés par les outils médias sociaux et s’attendent tous à ce que tout soit gratuit.

Après tout, l’Internet s’est construit sur le modèle freemium et on ne peut les blâmer pour avoir été élevés à ce biberon-là.

Hélas pour eux, les meilleures choses ont une fin. Il va falloir payer.

Les outils médias sociaux qui restent

Mais que nos lecteurs se réjouissent, il reste encore quelques dinosaures, parmi ces outils médias sociaux, qui sont encore disponibles gratuitement.

Citons notamment Fanpage karma (il faudra juste ruser pendant 15 jours avec un compte temporaire), Twittonomy (lui aussi dangereusement non maintenu depuis au moins 5 ans), social mention, tweetreach et tweetbinder.

Ces quelques outils subsistent donc, les articles sur le sujet, plus ou moins d’actualité, ne manquent pas.

Tous ceux-là seront encore donc plus ou moins gratuits, mais il existe une autre solution.

Les meilleurs outils médias sociaux : vos yeux et vos cerveaux

Je sais que les élèves n’aiment pas trop cela, mais les outils ne valent pas grand-chose. Ils mesurent tout mais tout ne se met pas en équation.

Les conversations ne sont pas quantifiables, la qualité des réponses d’une marque ne se prêtent pas aux statistiques, la qualité d’une stratégie de contenu ne se mettra pas en courbes.

Les meilleurs outils médias sociaux seront toujours vos yeux et vos cerveaux et la bonne nouvelle est que ces outils-là seront toujours gratuits. La mauvaise nouvelle est qu’ils sont de moins en moins utilisés.

Un paradoxe à méditer et à remettre en perspective.

Voici un paragraphe et un lien vers le billet de mon ami Hervé Kabla sur son blog.

Bye Bye Twitter Counter par Hervé Kabla

 

Le temps passe, et l’écosystème réseaux sociaux ne cesse de se transformer. Dernier avatar, la disparition de TwitterCounter. Cet outil, créé en 2008, proposait des statistiques sur l’évolution des comptes Twitter, notamment en termes de tweets publiés et d’évolution du nombre de followers. Avec TwitterCounter, on avait accès aux données datant de moins de 6 mois gratuitement.Les informations collectées par TwitterCounter étaient certes redondantes avec celles fournies par les API de Twitter, et on peut considérer que d’une certaine manière, TwitterCounter pouvait faire de l’ombre à Twitter. Notamment, twitterCounter proposait une interface graphique très simple pour accéder aux données du dernier mois, du dernier trimestre ou du dernier semestre.

Source : Bye-bye TwitterCounter

outils médias sociaux : les meilleurs outils sont vos yeux et vos cerveaux was last modified: décembre 26th, 2018 by Yann Gourvennec