e-business / e-commerce

Le ecommerce à l’ère de l’intelligence artificielle

Shopify et l'IA

Difficile de trouver un sujet où l’IA n’intervient pas, et le ecommerce n’échappe pas à la règle, avec Shopify qui montre le chemin pour les autres plateformes. Ces dernières années, Shopify est en tête des plateformes SaaS de commerce électronique avec une part de marché de 10,32 % en 2024. La firme s’adapte sans cesse aux nouveautés technologiques. Shopify a ainsi intégré l’IA à son produit, depuis les descriptions de produits automatisées à l’assistance client par chatbot. Alors que l’IA commence à se fondre dans tous les compartiments du commerce et du ecommerce, on ne peut s’empêcher de se demander… qui a vraiment la main sur notre panier d’achats.

Shopify et IA : le ecommerce devient-il intelligent ?

IA et shopify
Shopify s’est mis à l’IA, mais est-ce une bonne chose ? Tant qu’on y était, nous avons produit cette image avec l’aide de DallE-3.

Shopify et l’intégration de l’IA en ecommerce

Le commerce électronique est en plein essor et il n’est pas étonnant que Shopify soit constamment à la pointe de ce secteur. Shopify est l’une des plus grandes plateformes de commerce électronique au monde, et a développé une base de clients fidèles de près de 4,8 millions de sites en ligne. La firme canadienne a vendu des sites ecommerce dans plus de 175 pays différents. En 2024, 26 % de tous les magasins de ecommerce seront des sites Shopify. Shopify rend incroyablement facile la gestion du ecommerce. Ses thèmes personnalisables, ses systèmes de paiement intégrés et ses accords avec des systèmes externes, ainsi que son assistance pour le référencement des boutiques individuelles sont quelques-unes des raisons pour lesquelles ses clients sont fidèles.

Shopify et l’Intelligence Artificielle (IA) 

Shopify a introduit plus de 100 nouvelles fonctionnalités basées sur l’IA dans son produit, dont Shopify Magic et Sidekick. La fonction Shopify Magic rédige des descriptions de produits, discute avec les clients, optimise les images des produits et génère des courriels qui se transforment en pages de FAQ. Avec Sidekick, les commerçants peuvent mieux suivre leurs ventes, car l’IA explique les tendances et extrait des informations et des données sur les revenus et le trafic du site web.

Les implications de l’intégration de l’IA dans Shopify

L’IA s’intègre dans tous les aspects de notre vie. À ce stade, il est difficile de savoir quoi en penser. C’est franchement épuisant. En fait, la plupart des sites que j’ai utilisés pour faire des recherches sur ce sujet ont été générés par l’IA ! Il n’est donc pas surprenant que l’une des plus grandes plateformes de commerce électronique au monde utilise aussi l’intelligence artificielle de toutes les manières possibles. Ce que j’ai du mal à comprendre, c’est ce manque d’authenticité [NDLR Lire la charte du contenu 100 % humain].

Avec Shopify Magic, vous recevez des publicités basées sur des données et des tendances de vente. C’est un programme généré par l’IA qui nous vend quelque chose. C’est entendu, ce n’est pas la première fois que cela nous arrive. Mais disons que vous avez un problème avec le produit que vous avez acheté à un bot, ne vous étonnez pas d’être accueilli(e) par un chatbot propulsé par l’IA, afin de recueillir vos doléances. Non seulement le service client risque d’être médiocre, mais aussi singulièrement peu empathique. Il est parfois bon de parler à un humain.

Par ailleurs, L’IA générative est aussi utilisée pour créer des sites de commerce électronique frauduleux, un sujet que j’aborderai dans un prochain article de blog.

Sommes-nous vraiment maîtres de la situation ?

La question qui se pose est donc la suivante : sommes-nous vraiment maîtres de notre panier d’achats ? Je dirais que non. Les programmes d’IA au sein de Shopify génèrent le contenu et nous ciblent en fonction des données. Ce n’est pas une idée révolutionnaire, mais où cela s’arrête-t-il ? Tout sentiment de contrôle a essentiellement disparu lorsqu’il s’agit de l’expérience d’achat en ligne.

Je reconnais que l’IA est une technologie formidable. Ce devrait être un outil, un point c’est tout. Mais la tendance est à la prise en charge de l’ensemble du processus d’achat en ligne par l’IA. Et avec le taux de croissance du commerce électronique, on n’y échappera pas. Ici on franchit un pas supplémentaire, c’est même le consommateur qui se voit remplacé par l’IA. 

L’IA devrait aider et soutenir les humains, et non les remplacer entièrement.

Comments

Bouton retour en haut de la page