médias / réseaux sociaux

LinkedIn n’est plus un réseau social c’est un outil de travail

LinkedIn est un outil de travail pour l’entreprise, ce n’est plus un réseau social. C’est ce que nous explique Bruno Fridlansky qui sort la 4e édition de son fameux livre sur LinkedIn. J’aime particulièrement l’approche de Bruno et je ne dis pas ça parce que c’est un ami. À l’heure où le microcosme B2B n’a d’yeux que pour les jeunes entrepreneurs épris de copywriting qui se lâchent sur le réseau de Microsoft du haut de leurs 5 ans d’expérience, Bruno revient aux fondamentaux. Et il a raison. LinkedIn, ce ne sont pas le strass et les paillettes d’un réseau de divertissement, mais un réseau sérieux où on rencontre des gens sérieux et où on fait des affaires. Même si un peu de plaisanterie ne nuit pas de temps en temps.

LinkedIn n’est plus un réseau social, c’est un outil de travail pour l’entreprise

LinkedIn pour l'entreprise
LinkedIn est selon Bruno Fridlansky, un outil de travail pour l’entreprise et plus un réseau social. Quand on suggère cette idée à Midjourney, il nous met une image d’un pro pas rigolo du tout qui semble nous dire « I mean business! »

Maîtriser LinkedIn 4e édition : un livre pour l’entreprise

La date de sortie de cette quatrième édition de maîtriser LinkedIn par Bruno Fridlansky n’est pas innocente. Elle coïncide à quelques semaines  près avec les 20 ans de ce réseau qui, beaucoup l’ignorent, est la plus ancienne des grandes plateformes sociales.

Pourtant, Bruno nous explique que l’outil préféré du business to business a définitivement tourné la page, et pas forcément dans le sens que l’on croit.

LinkedIn n’est plus un réseau social, c’est un outil de travail

La vision de Midjourney de LinkedIn comme outil de travail est assez confondante

Bien sûr que l’on peut utiliser cet outil pour « raconter sa “life” » selon l’expression consacrée. Mais on peut aussi y faire, à la manière du businessman de Saint Exupéry, des choses sérieuses.

On peut y pratiquer « l’influence professionnelle, tous les jours, au contact de son écosystème business », explique Bruno. « Pour les commerciaux, c’est vendre (NDLR subtilement devrait-on ajouter), pour les collaborateurs, c’est promouvoir la notoriété de l’entreprise, travailler la marque employeur ».

Bref, un couteau suisse. Et ce n’est pas fini.

Prendre la parole pour les dirigeants

LinkedIn pour l'entreprise
acheter le livre

« Pour les dirigeants, c’est aussi prendre la parole et porter sa vision sur cette plateforme de conversation ». Aah ! La conversation…

Markets are conversations

Qui, en effet, se souvient encore du premier précepte du Cluetrain manifesto de Doc Searls et ses camarades ?

Pourtant, il revêt une importance encore plus particulière à cette époque où les « experts » de LinkedIn confondent  péroraison et discussion.

20 ans après avoir découvert cette plateforme, je m’étonne encore et toujours du peu d’ardeur que mettent les marques, même en B2B, à parler comme des personnes avec leurs clients, leurs partenaires, voire leurs confrères.

Il reste beaucoup de chemin à parcourir, et c’est pour cela qu’il faut découvrir ou redécouvrir le livre de Bruno Fridlansky.

« J’ai écrit la quatrième version de mon livre Maîtriser LinkedIn, afin de pouvoir mettre à jour les évolutions de la plateforme et des comportements d’utilisation  », nous explique Bruno dans cette vidéo tournée dans notre studio par anticipation en fin d’année dernière.

Ce qui change dans le livre

« Par rapport au livre précédent, j’ai changé l’organisation des contenus et surtout, j’ai essayé de passer moins de temps sur l’algorithme et plus sur l’utilisation humaine de l’outil », explique Bruno. C’est pour cela, qu’il faut acheter ce livre. Car il y en a assez de ces utilisateurs qui sont obsédés par leur concours de visites.

Car LinkedIn reste un outil à part dans le paysage des médias sociaux.

« Les autres réseaux sont essentiellement basés sur la publicité alors que LinkedIn vend des licences aux professionnels. Son positionnement, son modèle économique sont originaux. »

C’est une plateforme éditoriale d’un côté et en même temps c’est un outil de networking qu’on va utiliser pour se connecter avec d’autres professionnels pour nouer des partenariats, vendre, se faire connaître, gagner en visibilité.

De la « facebookisation » de LinkedIn

C’est un secret de polichinelle, LinkedIn est devenu une sorte de nouveau Facebook dont on se demande de plus en plus ce qu’il a à faire avec le business. Mais Bruno refuse de voir les choses ainsi et propose une autre lecture.

« On voit beaucoup de choses personnelles sur LinkedIn qui dérangent certains, qui en satisfont d’autres. Je ne dirais pas que LinkedIn est devenu grand public. Il reste quand même un outil un peu sévère, professionnel, où on est au contact d’autres professionnels ».

Il est toutefois le premier à reconnaître que cet outil s’est ouvert « davantage par rapport à ses débuts où il était très centré autour du CV RH ».

Chacun va y construire son propre réseau, autour de ses centres d’intérêt et ses postures, personnelles pour certains, purement professionnelles pour d’autres

Je pense que le lecteur aura compris de quel côté nous nous situons. Après tout, on n’est pas obligé d’étaler sa vie personnelle partout. Telle a été ma posture depuis le début d’Internet, il y a près de 30 ans. Quoi qu’il en soit, comme le répète Bruno, il faut comprendre que « LinkedIn, ce n’est pas la vraie vie, c’est juste un réseau  ».

La vraie vie de l’entreprise est dans le monde physique, pas dans LinkedIn

Retour aux fondamentaux donc avec Bruno. Celui-ci nous confirme que « la vraie vie est dans le monde physique et non dans la plateforme ». On se demande donc pourquoi tant d’entre nous semblent l’avoir oublié. Et nous remercions Bruno de nous le rappeler.

« Si vous achetez ce livre, vous vous en servirez plusieurs années ».

Car, selon Bruno, les principes édictés ici sont valables « pour LinkedIn, aujourd’hui, et probablement demain pour un autre réseau qui viendra sans doute le remplacer .  Le principe à suivre restera toujours celui d’un outil de travail que l’on pourra dupliquer sur d’autres réseaux » a-t-il conclu.

Courez donc acheter ce livre, inutile de râler sur la pauvreté des posts des copywriters de LinkedIn ! Ce n’est qu’un épiphénomène.

acheter le livre

Yann Gourvennec
Follow me
Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page