Brève : Buzzsumo déclare la mort clinique de Google et du SEO

Buzzsumo sort son rapport 2023 sur l’avenir du content marketing et le résultat est saignant. Entre autres conseil : utilisation du content repurposing, recherche de nouvelles plateformes sociales et nécessité de devenir plus original pour obtenir de la visibilité. Le rapport sonne surtout une charge sur le SEO et en particulier Google. Une suite à notre article phare sur le sujet et qui date de quelques années déjà. Le rapport a fait appel à 3 experts d’agence 2 au UK (Reboot Online et Hallam) et 1 aux US (Fractl). Ceux-ci ont bien cité ChatGPT3, mais juste pour conseiller de l’utiliser pour se débarrasser des tâches répétitives.

Brève : Buzzsumo déclare la mort clinique de Google et du SEO en 2023

buzzsumo Google 2023
Buzzsumo décoche une droite à Google en 2023, le SEO est parti mordre la poussière. Image générée avec Midjourney (dont le sumotori boxeur est assez réussi)

2023 sera l’année de la nouveauté, car Visionary Marketing a décidé de rompre avec une tradition vieille d’une décennie. Nous renouons donc avec la pratique des brèves. Ainsi, nous publierons ici et là des informations courtes basées sur nos lectures. Et voici la première de ces nouvelles brèves de 2023. 

Voici de nombreuses années que nous nous battons contre une certaine vision du SEO, pourtant dominante dans le monde de l’Internet. Nombre de professionnels du secteur, et encore plus d’amateurs, pensent en effet que l’on doit « écrire pour Google ».

Buzzsumo 2023
Lisez le rapport Buzzsumo 2023

Il est de notre avis que le devoir des professionnels du contenu est à l’inverse de créer du contenu pour leurs audiences et non pour les moteurs de recherche.

Ecrire pour Google ? Certainement pas !

En bref, plutôt que de créer des contenus en se basant sur les mots-clés des autres, il faut créer et animer ses plateformes de contenus et sociales en fonction des sujets de fond qui intéresseront les lecteurs, même si ceux-ci ne font pas partie de la tendance.

Les auteurs du rapport Buzzsumo 2023

Buzzsumo Google 2023
Les 3 experts interrogés par Buzzsumo pour leur rapport 2023 n’épargnant pas Google

D’une certaine manière faire le marketing de l’offre du contenu et non le marketing de la demande.

Un récent rapport de Buzzsumo, arrivé dans la boîte mail de Visionary Marketing et écrit par 3 experts des USA et du Royaume-Uni, vient confirmer cette impression. Extraits choisis.

Constat 1 : Google référence de vieilles lunes et pénalise le contenu de qualité

« Améliorer votre contenu ne signifie pas nécessairement améliorer votre ‘ranking’ – et nous commençons à nous en rendre compte [NDLR Visionary Marketing le clame pourtant haut et fort depuis longtemps].

[…]

Nous n’avons donc pas peur d’aller à contre-courant des idées reçues sur le classement si cela signifie créer quelque chose de réellement utile pour notre public [NDLR Voir ce billet].

Il existe des anomalies dans le classement de Google, avec des contenus de premier ordre qui peinent à s’imposer. Et des contenus anciens et mal documentés qui naviguent en première position – sans interruption depuis de nombreuses années« .

Voilà, c’est dit.

Constat 2 : Les utilisateurs ne cherchent plus

Finalement, Nicholas Carr avait tort, ce n’est pas Google qui nous a rendus stupides (ou fainéants). C’est Google lui-même qui est victime de son succès, comme je l’ai expliqué ici.

Bref, la chair est faible… et les conséquences sont marquantes.

« Pour dire les choses simplement, le contenu de qualité est en quantité limitée en ce moment. Google est rempli de blogs copiés, avec une pénurie de conseils ou d’expertise réellement utiles ».

Tout ceci ne va pas s’améliorer avec ChatGPT3 et consorts.

« Dmitri Brereton a écrit à ce sujet, ainsi que sur de nombreux autres défauts de Google, en février 2022 dans un article intitulé « Google Search Is Dying« .

Constat 3 : le vieux contenu fait parfaitement l’affaire (un peu une conséquence du no. 1 sans doute)

« La majorité des contenus les plus partagés et les plus liés d’aujourd’hui ont été publiés pour la première fois en 2018.

En fait, seuls 8 % des titres « 2022 » ont été créés en 2022.

La mise à jour d’un seul élément de contenu de cette manière est une bonne astuce. Elle permet aussi de faire travailler davantage le contenu de vos clients ».

Lisez le rapport Buzzsumo 2023 il en vaut vraiment la peine.

Follow me

Comments