IT du futur aujourd'hui

Virtualisation de PC : le PC est-il mort ?

La virtualisation de PC annonce-t-elle la mort de l’ordinateur personnel ? Nous continuons notre série de Webinaires avec Orange Cloud for Business avec un sujet plus orienté poste de travail utilisateur : « le pc est -il mort ? » Ceci n’est pas un thème nouveau pour ceux qui nous suivent depuis de nombreuses années (nos premiers webinaires sur le sujet avec Neocles ont eu lieu dès 2001 !) mais la technologie a évolué et on est bien loin des premiers essais de virtualisation de PC via Citrix. Les premières versions étaient assez marrantes d’ailleurs, car elles vous permettaient déjà de faire durer un vieux PC en le transformant en terminal mais… il était impossible d’imprimer. Malgré ce léger handicap, la logique de virtualisation des postes de travail s’est poursuivie jusqu’à devenir industrielle. –

Une nouvelle voie pour la virtualisation : la sauvegarde et synchronisation

Virtualisation de PC : le PC est-il mort ?
Virtualisation de PC : le PC est-il mort ?

Mais ce n’est pas tout. On peut véritablement se demander si, au travers des outils de sauvegarde, partage et synchronisation, une nouvelle voie n’a pas été ouverte, qui mène aussi à la virtualisation du poste de travail.

La donnée se trouvant stockée, de manière sécurisée, dans le cloud, et l’utilisateur étant capable de la retrouver en tout temps et en tout lieu, y compris en mobilité, sur sa tablette et son Smartphone, de facto, le poste de travail s’est virtualisé.

Je m’en suis rendu compte depuis un peu plus d’un an que je me suis mis à utiliser une tablette (mes premiers essais avec Android dès 2011 ne comptant pas, je ne me baserai que sur mon expérience récente avec les iPad 2 puis 3).

Virtualisation de PC : le PC est-il mort ?
depuis quelques mois, Microsoft a ouvert sa nouvelle série d’applications sur iPad : un véritable bureau ambulant

Le résultat est de plus en plus impressionnant. Alors que mes premières impressions penchaient pour une gadgetisation ou un usage surtout passif des tablettes, l’arrivée d’une part d’Office 365 et d’autre part de la série d’applications Office sur iPad qui permettent une modification des fichiers en mouvement ont fait basculer les usages vers la professionnalisation.

Le PC ou le Mac peuvent rester à la maison et au bureau et ils y restent d’ailleurs ! mais ils ne sont pas vraiment morts. Ils font désormais partie d’une chaîne ou de nombreux terminaux interviennent et/ou l’utilisateur passe son temps à naviguer d’un espace à un autre.

Cette deuxième voie est celle que nous étudierons avec Aurélie Lemaire, dans une version plus corporate que ce que je montre ci-dessus.

Enjeux de la gestion des postes de travail (PC) dans les entreprises

La virtualisation du poste de travail (Virtual Desktop Integration en anglais ou VDI, voir l’infographie de Wibikon) n’est pas à proprement parler une nouveauté. Il s’agit d’un sujet qui est apparu il y a une grosse quinzaine d’années avec les premières technologies Citrix qui ont les premiers permis de recycler des postes de travail anciens, sans les mettre à niveau, tout en donnant accès à l’utilisateur aux dernières technologies. Ainsi, l’utilisateur pouvait accéder aux meilleurs logiciels, sans avoir la puissance machine locale nécessaire pour les faire tourner.

Mais ce n’était pas là le seul avantage de cette nouvelle technologie : distribution et déploiement plus aisé des logiciels et maîtrise à 100 % des licences, sécurité des postes de travail accrue, mobilité, possibilité de se connecter à distance sur son environnement depuis un poste banalisé, même en dehors du bureau. Enfin et surtout, un ROI énorme du fait de la facilitation des déploiements et de la maintenance des postes de travail. Cela faisait beaucoup d’avantages.

Près de 20 ans plus tard, ces technologies ont énormément mûri et l’environnement logiciel et matériel a aussi beaucoup évolué et pas toujours dans le bon sens : en effet, quiconque a acheté un ordinateur personnel récemment sait que les disques durs sont rapidement remplacés par des disques SSD, plus rapides, plus performants, moins gourmands en énergie aussi… mais extrêmement chers et qui font passer le stockage des données locales (et des applications de plus en plus gourmandes en espace disque) au rang des achats de luxe !

Yann Gourvennec
Follow me

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »

2 commentaires

  1. Pour ma part je n’irais pas jusque là car je fais de la vidéo, du montage, du graphisme et je manipule des fichiers lourds qui nécessitent des logiciels comme Adobe CC ou Microsoft Office 365. Donc pas encore pour tout de suite 😉

Comments

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Marketing and Innovation

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading