Marketing & Innovation

Le marketing est-il une science ou même une discipline sérieuse ?

Vu comme il est malmené par certains, on pourrait douter que le marketing soit une science. Et même une simple discipline sérieuse. Pourtant, il est possible d’apporter une réponse rationnelle à cela, et c’est ce que j’ai tenté de documenter dans un fascicule qui rassemble ma vision du marketing des TIC.

Le marketing est-il une science ou même une discipline sérieuse ?

Le marketing est-il une science ou même une discipline sérieuse ?
Une tentative de jouer les chiens de garde du marketing en le remettant à sa place, sinon de science de discipline sérieuse ?

N’étant pas scientifique, mon expérience est volontairement biaisée et orientée terrain. Étant en outre incompétent en mathématiques, je m’attendais à avoir des problèmes au long de ma carrière. Il n’en fut rien. Maîtrisant la moyenne pondérée et les écarts types, je me suis aperçu que ce maigre savoir dépassait celui de la quasi-totalité de mes contemporains (tous pays confondus).

… Jusqu’à me faire traiter de « foutu méthodologue » un jour. J’en ai déduit que – sauf exception – personne n’est intéressé à comprendre le dessous des cartes… Ce qui continue de me choquer personnellement et intellectuellement ; il n’y a rien de scientifique dans cette indignation, la curiosité et le désir de comprendre n’est pas l’apanage des seuls scientifiques.

Le marketing des TIC est pourtant une discipline « sérieuse » (j’ai réalisé un document à la demande de Michel Volle en 2004 pour l’expliquer (voir ci-dessous) ; mais sérieux ne veut pas dire scientifique :

Cliquer pour accéder à marketingdesntic2004-finalfinal.pdf

Les nouveaux grigris des marketeurs

Quant à Technologie et “big data” – les “buzzwords” du moment, brandis à chaque instant par les marketeurs comme des grigris – ce ne sont pas des sciences mais des outils. Dans le cas du “big data”, il s’agit d’un rhabillage sémantique d’un croisement entre l’antique datamining et le business intelligence en temps réel. Je ne vois pas ce qu’il y a de « scientifique » là-dedans ; ni où est la nouveauté non plus.

En conclusion, le marketing essaie de se parer des atouts de la science, mais les praticiens feraient mieux d’apprendre à aiguiser leur sens critique et le sérieux de leurs méthodologies ; ceci vaut également pour le point soulevé dans une des parties précédentes, sur les biais de questionnement induits dans les études de marché.

Yann Gourvennec
Follow me
Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »
Bouton retour en haut de la page