Les enfants sont-ils une cible ou une zone interdite pour le marketing ?

la cible « enfants » était, est et sera une cible privilégiée des entreprises de la grande consommation, mais les débats éthiques liés à la conscience – ou son absence – des marketeurs et de leur responsabilité dans les problèmes de société (obésité, troubles du comportement, destabilisation de l’équilibre familial par la surconsommation, surendettement, troubles de l’attention induits par une publicité et un conditionnement audiovisuel recourant à la méthode du 30-second attention span (*), etc.) sont primordiaux dans une société qui s’arme aussi contre la manipulation.