Marketing & Innovation

Une startup qui débute a besoin d’intuition, pas de marketing !

La sélection du jour est cet article de Fred Wilson, un VC de New York, sur le fait qu’une startup qui démarre n’a pas besoin de Marketing. Les startups ont en effet besoin d’intuition, de doigté et de feeling, de « segmentuition » comme j’aime à le répéter souvent, mais pas d’études de marché à prix d’or ni de campagnes d’acquisition, du moins au début.

Une startup qui débute a besoin d’intuition, pas de marketing !

startup marketing
Sinon de marketing, de quoi a donc vraiment besoin une startup qui démarre ?

Mais ce qu’il y a de plus intéressant dans cet article, ce sont les commentaires, tous partis d’une attaque de Seth Godin, que j’apprécie énormément, comme mes lecteurs le savent déjà… sauf que cette fois ci, je ne suis pas d’accord avec sa remarque.

D’une part, la remarque des startupers voulant compenser une mauvaise offre par un « budget marketing » – quelque soit le sens du terme – est vraie et rencontrée quotidiennement.

D’autre part, le terme de « marketing » a autant de définitions que de personnes essayant de le définir, et ce n’est ni véritablement intéressant ni important ; le marketing est une discipline très large, qui englobe quasiment tout, et la communication aussi, qui n’est d’ailleurs pas qu’un vilain mot !

Enfin, l’acquisition client, mentionnée par l’auteur, me semble bien une problématique de marketing, et non de communication. Un article qu’il me semble important de découvrir, ci-dessous en Anglais : 

Marketing et start-ups

« Arnold et 84 autres (jusqu’à présent) ont posé la question. Je vais donc vous parler de marketing.

Je crois que le marketing, c’est ce que vous faites quand votre produit ou service est nul ou quand vous faites tellement de profit sur chaque client marginal qu’il serait fou de ne pas en dépenser un peu pour en acquérir d’autres (coke, zynga, bud, viagra).

Un entrepreneur très expérimenté et prospère est venu dans nos bureaux il y a une semaine pour présenter sa nouvelle entreprise. À la fin de son exposé, il nous a montré quelques chiffres.

Normalement, pour un démarrage à zéro, nous observons que presque toutes les dépenses liées aux produits et à l’ingénierie (effectifs). Mais son plan prévoyait un budget mensuel pour l’acquisition de clients. Après son départ, nous avons parlé de son plan et mes partenaires se sont concentrés sur le nombre de clients à acquérir. Cela nous a confondu, il y avait quelque chose qui clochait.

Alors quelques jours plus tard, je l’ai appelé. Nous avons parlé de ce que nous aimions dans son plan et son argumentaire et de ce que nous n’aimions pas. J’ai évoqué le poste d’acquisition de clients à un moment pendant l’appel. Il m’a dit « Toutes les entreprises ont besoin d’un budget marketing ». Cela semblait être une réponse solide, mais en réalité, aucune de nos entreprises les plus performantes n’avait de budget marketing dans son plan d’affaires initial.

Pour en savoir plus : http://www.avc.com/a_vc/2011/02/marketing.html

Yann Gourvennec
Follow me
Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »
Bouton retour en haut de la page