économie et numérique

Le businessman qui ne s’occupe pas de choses sérieuses

« Un businessman ça s’occupe de choses sérieuses » selon Le Petit Prince. Mes amis de Likeminds à Exeter m’ont demandé de leur écrire un petit laïus sur le Web et moi, qui n’ait rien à voir avec le monde des affaires. Alors, voici, je me suis lancé et me suis même permis de rajouter quelques références littéraires sans importance. (événement décrit en Français sur http://france.media-aces.org)

Le businessman qui ne s’occupe pas de choses sérieuses

« Ha tutte le carte in regola per essere un artista »
(J’ai tous les papiers en règle pour devenir artiste)
Piero Campi

businessman choses sérieuses
Un businessman ne s’occupe pas de choses sérieuses

Les businessmen, c’est le Petit Prince qui nous l’a appris, ne s’occupent que de choses sérieuses et n’ont pas de temps à perdre avec des broutilles. Cependant, je ne pense pas que mon travail se limite aux “choses sérieuses”. Je ne pense pas non plus n’être qu’un blogueur bloguant sur les blogueurs non plus. Je suis aussi un artiste – j’ai même un numéro d’artiste officiel – ou en tout cas, j’aimerais bien être perçu comme tel.

Un businessman qui n’avait pas pour premier intérêt le business

Le Web a été mon univers de ces 15 dernières années. L’endroit – est-ce un endroit ? – où je pouvais écrire des choses, exprimer des idées, à propos de Marketing principalement, et de e-commerce aussi, entre autres choses. Un outil de travail pour “choses sérieuses” en somme. Mais en réalité, ce n’est pas le travail qui fut mon premier motif d’intérêt pour l’Internet, loin de là …

J’ai entendu parler du Web pour la première fois en Angleterre, en 1994, et je me suis empressé, par curiosité, d’aller chercher un kit de connexion au magasin d’informatique d’à côté. Les amis, les confrères, les personnes rencontrées fortuitement venaient chez moi  pour “voir” le Net, cette chose curieuse dont on parlait et auquel si peu accédaient. Peu savaient de quoi il s’agissait vraiment et j’étais fier de pouvoir leur montrer le chemin, non par orgueil mais car j’ai cette passion du partage avec les amis, vieux ou récents.

Mon Grand Père était comme ça. Il pouvait rarement aller quelque part sans rencontrer un “copain”. C’était un sujet d’amusement dans la famille, mais peut-être qu’il a été à l’origine de la notion d’ “ami” à la Facebook ?! On ne peut échapper à son héritage. Je suis comme lui, un animal social. L’Internet n’a fait que rendre les rencontres plus faciles.

Comme je l’ai dit ci-dessus, ma première attirance pour le Web n’avait rien à voir avec le business, et encore moins l’informatique. Au contraire, c’est l’Art qui constituait ma motivation première, le résultat d’une pratique de l’Aquarelle de près de 30 ans.

A cette époque, une personne qui s’appelait – et s’appelle sans doute encore – Nicolas Pioch avait décidé de reproduire quelques chefs d’œuvre du Louvre en ligne. J’avais repéré ce joyau (encore disponible aujourd’hui sous une nouvelle adresse : http://www.ibiblio.org/wm).

C’est cela que mes visiteurs venaient regarder chez moi à l’époque : des répliques numériques de la Joconde et autres célébrités du musée parisien, à des milliers d’années lumière de la perfection technologique qu’on est en droit d’attendre aujourd’hui … mais sans doute plus belles que tout néanmoins du fait de l’attrait de cette nouveauté.

Quelques années plus tard je créai ma propre galerie en ligne, dans laquelle je pouvais montrer mes propres travaux et qui évolua elle-même afin de devenir un blog bien qu’il soit très mal mis à jour ces temps-ci.

Bientôt j’espère pouvoir utiliser cet espace à fond de ses possibilités, utilisant vidéos, peinture, gravure et écriture voire même d’organiser des happenings en ligne et des expositions privées et collaboratives.

Il est encore trop tôt pour cela, tant le travail s’accumule sur mon bureau en ce moment, mais j’aspire à vivre ce jour où je serai capable d’allouer tout mon temps à ma passion pour l’Art, la poésie, le dessin et toutes sortes de choses pas sérieuses du tout !

Yann Gourvennec
Follow me

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »

Un commentaire

Comments

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Marketing and Innovation

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading