Marketing & Innovation

Sites événementiels de luxe pendant les JO de 2024

Une bonne affaire pour toutes les marques

Et si la location de sites événementiels de luxe pendant les JO de 2024 était une bonne opportunité pour les marques, même les plus petites ? Les Jeux olympiques auront lieu dans à peine six mois et je me demandais dans quelle mesure ils constituaient une chance pour les marques et lesquelles. Pour le savoir, j’ai invité Tanya Bencheva, PDG et fondatrice de Native Spaces, à partager ses réflexions à ce sujet. Lorsque j’ai contacté Tanya pour la première fois, j’étais loin d’imaginer qu’il existait autant d’options pour les petites marques. C’est sans aucun doute une occasion à saisir et nos lecteurs devraient certainement y réfléchir.

JO 2024 à Paris : Les sites événementiels de luxe sont une bonne affaire pour toutes les marques

Jeux Olympiques - Sites de luxe à Paris
Jeux Olympiques de 2024 – Sites événementiels de luxe à Paris sont certainement une bien meilleure affaire que ce que je pensais au départ lorsque j’ai interviewé Tanya Bencheva

Quelles sont les attentes à six mois des Jeux ?

Tanya Bencheva. C’est certainement un événement très excitant. J’espère vraiment pour tout le monde et pour le monde entier qu’il sera aussi important que nous l’espérons, car nous avons tous besoin d’un rappel des valeurs rassemblées par les Jeux olympiques de 2024.

Quel est le degré de réussite d’un point de vue commercial ?

Il serait absurde de ne pas profiter de cet événement pour obtenir plus de visibilité.

Je ne saurais dire avec précision quelle en sera l’ampleur, mais il y a beaucoup d’attentes et d’effervescence. Ce que nous savons avec certitude, c’est que de nombreux propriétaires nous contactent pour monétiser leurs lieux événementiels et leurs propriétés par le biais de ce grand événement.

Pourquoi une marque devrait-elle se préoccuper des sites événementiels de luxe et des Jeux olympiques ?

Les raisons sont nombreuses. Des millions de personnes venant du monde entier et disposant d’un niveau de revenu élevé séjourneront à Paris pendant les Jeux olympiques. Il s’agit donc d’une excellente occasion de s’offrir de la visibilité. De plus, ces personnes partageront du contenu avec leurs communautés, ce qui ajoutera d’autres millions à ces audiences. Enfin, évidemment, les jeux sont télévisés, ce qui génère énormément d’auditeurs supplémentaires. Il s’agit donc d’une opportunité incroyable de développer la notoriété d’une marque. Et au-delà, de susciter l’engagement client.

Il serait absurde de ne pas profiter de cet événement pour obtenir plus de visibilité.

Luxury venues
Les sites événementiels de luxe sont à portée de clic. Qu’il s’agisse d’un yacht sur la Seine, d’une chambre dans un loft de luxe au cœur de Paris ou de la somptueuse salle de réception d’un monument du Second Empire, les occasions ne manquent pas pour les marques de surprendre leurs clients et d’organiser des événements mémorables – image extraite du site native-spaces.com.

Est-ce seulement pour les grandes marques renommées ?

Je pense que les marques peuvent toutes en bénéficier de différentes manières. C’est une occasion unique de faire de la publicité à l’échelle internationale. Les marques établies peuvent rassembler leurs fans, qui seront déjà sur place pour les Jeux olympiques, ce qui leur permettra d’accroître l’engagement client.

Il y a cependant des secteurs particuliers qui seraient plus enclins à profiter de cette visibilité. Tout ce qui a trait au sport, mais aussi peut-être l’habillement et les marques grand public. Cela dit, les Jeux olympiques ne se limitent pas au sport. Il s’agit d’un événement majeur qui repose sur des valeurs positives auxquelles toute marque peut vouloir être associée. Je pense donc que toute entreprise peut essayer de trouver des moyens créatifs de s’aligner sur l’esprit olympique.

Si je vendais des bâches en plastique, pourrais-je aussi prendre le train en marche ?

C’est possible ! Il existe toujours des moyens créatifs d’attirer l’attention du public. Les Jeux olympiques de Paris mettent l’accent sur le développement durable. Cela pourrait vous inspirer, mais vous devriez le faire avec authenticité. Si vous n’êtes pas imprégné de ces valeurs, il sera plus difficile d’aligner votre marque sur elles.

Ces sites événementiels de luxe sont-ils réservés aux entreprises B2C ?

Absolument pas ! Les entreprises B2B peuvent également utiliser ce type d’événements non seulement pour se faire connaître, mais surtout pour accorder une attention particulière à leurs clients les plus importants. Elles peuvent, par exemple, inviter leurs principaux clients à se joindre à elles dans leurs salons privés. Elles peuvent les inviter dans des lieux exceptionnels surplombant certains sites sportifs ou dans des appartements somptueux donnant sur la Seine. Ils peuvent également inviter leurs clients à assister à la cérémonie d’ouverture dans un environnement spécialement conçu pour eux.

Comment les marques, et en particulier les marques moins connues, se distinguent-elles de la masse ?

Il n’est pas nécessaire de dépenser des milliards pour attirer votre public, car il existe de nombreux moyens créatifs de créer des expériences personnalisées.

Les jeunes se sentent plus à l’aise dans des petits groupes et des communautés très spécialisées. Et les marques sont de plus en plus enclines à le reconnaître. Des espaces intimes ou remarquables dédiés à des événements ou des expériences qui conviennent aux petits groupes. Cela demande de la préparation et plus la surprise est grande, plus l’expérience est unique, plus l’impact est important.

Pour une très petite entreprise souhaitant attirer l’attention des gens, quel type de lieu choisiriez-vous ?

Je choisirais un lieu dont l’authenticité correspond aux valeurs de ma marque. Ma marque est-elle très numérique ou expérientielle ? À quoi ressemble mon public ? Je choisirais un lieu qui reflète la personnalité de mon public. Il peut s’agir d’un lieu accueillant s’il s’agit d’une petite marque où l’esprit de communauté est très important, ou d’un lieu qui sort complètement de l’ordinaire. Par exemple, une marque comme Jacquemus qui organise des événements dans de vastes espaces naturels.

Le buzz créé avant, pendant et après l’événement permet également à la marque d’étendre sa visibilité.

Il n’est pas toujours judicieux d’investir beaucoup d’argent dans des lieux d’exception avec vue sur la Tour Eiffel. Il existe d’autres moyens.

Qu’en est-il des événements en ligne et hybrides ?

Je pense que l’on ne se rend pas vraiment compte de l’ampleur qu’ont prise les événements hybrides. D’ailleurs, nous ne les appelons plus ainsi. Les entreprises ont compris que, par essence, le public d’un événement est par nature hybride.

Je pense que l’on ne se rend pas vraiment compte à quel point les événements sont devenus hybrides.

On ne parle cependant plus de la même sorte d’événements hybrides. Au début, nous essayions de proposer le même contenu dans le même format à nos publics en ligne, par exemple en diffusant des conférences en continu. Cela n’a pas vraiment eu d’écho auprès de nos publics. Le public en ligne consomme le contenu différemment. Il s’agit de personnes différentes, qui appartiennent à des segments différents de ceux qui seront présents sur place.

Il est possible que ces deux populations aient été mélangées pendant les années Covid parce qu’elles n’avaient pas d’autre choix que d’être en ligne. Mais les attentes de ces publics sont très différentes aujourd’hui. Souvent, ceux qui participent en ligne sont ceux qui n’auraient pas été présents en personne. Il faut donc les considérer différemment.

Nous avons également assisté à une évolution significative des plateformes de gestion d’événements. Ce qu’il est possible de faire en ligne aujourd’hui et la manière dont on peut diffuser ce contenu hybride sont incroyables. En outre, même les personnes qui sont physiquement présentes vivent un événement hybride. Elles assistent à l’événement sur place et sont connectées en même temps. Elles s’engagent avec les marques et les autres utilisateurs sur leur téléphone. C’est une expérience omnicanale.

Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Récemment, j’ai assisté à une grande conférence technologique pour les start-ups et les investisseurs à Helsinki. Les organisateurs ont fait un travail remarquable en réunissant les mondes virtuel et physique. Les participants ont pu organiser leurs réunions à la volée grâce à l’application, où qu’ils soient et sur place. Les lieux de réunion ont été géolocalisés grâce à l’application, etc. Le numérique a vraiment contribué à la réussite d’un événement d’une telle ampleur.

Yann Gourvennec
Follow me
Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »

Comments

Bouton retour en haut de la page