A la uneBrèves

Quand les promotions font fuir les employés

L'enfer des RH est-il pavé de bonnes intentions ?

Une étude récente menée par l’éditeur de logiciels RH ADP montre que les promotions pourraient faire fuir les employés. Contre toute attente, les promotions pourraient donc, dans certains cas, être néfastes à la fidélisation du personnel. Même si cela va à l’encontre de la logique, cette étude montre que l’enfer des RH pourrait être pavé de bonnes intentions. L’étude fournit également d’autres enseignements intéressants, notamment sur le nombre de promotions.

Quand les promotions font fuir les employés

Promotions
L’étude menée par ADP montre que la promotion des employés pourrait augmenter les chances qu’ils quittent leur emploi

À propos de la recherche

ADP Research Institute a analysé les « données RH historiques de plus de 1,2 million de personnes aux États-Unis travaillant pour des entreprises qui emploient au moins 1000 personnes ». L’institut de recherche de l’éditeur de logiciels RH s’est penché sur les années 2019 à 2022. Le rapport ne précise pas s’il existe une possibilité de biais lié à la pandémie ou à ses conséquences.

Il peut sembler logique de promouvoir les employés afin qu’ils deviennent plus fidèles à votre entreprise et leurs employeurs. Une étude menée par ADP à la fin de l’année 2023 montre au contraire que cela pourrait les inciter à quitter leur emploi plus rapidement.

Comme l’écrivent les auteurs du rapport, « lorsqu’une personne obtient sa première promotion, le fait d’être reconnu pour son travail peut renforcer l’implication du salarié auprès de son employeur pendant un certain temps. Mais il peut aussi améliorer sa confiance dans ses propres perspectives d’emploi ».

Du fait que la promotion augmente le risque qu’une personne quitte l’entreprise, chacune d’entre elles entraîne une perte d’effectifs effective égale à environ 14 jours de travail sur une période de neuf mois.

Les promotions sont peu nombreuses

Pourtant, les promotions sont rares, que ce soit en Amérique ou ailleurs. Il est difficile de gravir les échelons. Dans un précédent rapport, ADP « […] a montré que seuls 4,5 % des travailleurs sont promus dans les deux ans qui suivent leur embauche ». L’impact de la découverte d’ADP reste donc limité.

« Ces données suggèrent que l’obtention d’une promotion donne un coup de pouce dans la recherche d’un emploi en dehors de l’employeur actuel », poursuivent les auteurs du rapport. « Mais elles sont également cohérentes avec un autre phénomène sur le lieu de travail : les personnes qui se voient confier davantage de responsabilités sans préparation, compensation ou moyens adéquats pourraient être plus à même de démissionner. »

Promouvoir les employés : une histoire familière

De telles constatations ont suscité quelques réflexions personnelles. Il m’est déjà arrivé plusieurs fois de travailler dur pour promouvoir les membres de mon équipe. Ceux-ci semblaient pourtant à peine satisfaits du résultat. Il me semble qu’ils devaient peut-être penser que cela leur était dû et qu’ils le méritaient de toute façon. Le fait que j’aie dû me battre pour eux, au risque de ma propre promotion, ne méritant pas d’être mentionné.

Une fois, j’ai même proposé à l’un de mes employés de devenir actionnaire de mon entreprise. Au lieu d’accueillir favorablement cette idée, il a décidé de la quitter immédiatement. Pourtant, nous nous entendions très bien et sommes toujours en bons termes des années plus tard. Il se trouve que nous avons continué à travailler ensemble quelques années de plus. Pour cela, il a dû s’établir comme autoentrepreneur et je dois avouer que je n’ai jamais vraiment compris pourquoi il avait fait ça. Cette étude d’ADP montre que sa réaction n’était pas forcément différente de celle de la majorité des employés. Reste à comprendre les raisons profondes de ces réactions qui semblent donner raison aux RH et aux patrons qui maintiennent leur staff dans un statu quo généralisé, si l’on en croit le faible nombre de promotions comptabilisé par ADP.

Yann Gourvennec
Follow me
Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique. More »

Comments

Bouton retour en haut de la page