Search

communication digitale

Live Vidéo : la valeur d’une vidéo est dans son contenu

Nous avons vu le vidéo marketing puis les événementiels de nouvelle génération, place aujourd’hui au live vidéo. Il s’agit d’une technique ancienne, mais qui s’est professionnalisée et se professionnalise encore, nous explique François Sebastia, co-fondateur et CEO de Kera Groupe. Avant le Covid, le live vidéo était peu demandé, il était cantonné dans une niche. La crise, par contrainte, a imposé cette façon de communiquer, adoptée aujourd’hui par un grand nombre d’entreprises.

Live vidéo : content marketing et professionnalisation

Le live vidéo se professionnalise… enfin pas vraiment avec ce type de matériel

La préhistoire de la vidéo temps réel

Je me souviens avec émotion des premières tentatives de vidéo en temps réel que nous réalisions dans les années 90 avec le logiciel, alors dominant, RealAudio.

La qualité était assurément hésitante, mais on pouvait déjà entrevoir la possibilité de réaliser des émissions en direct pour les entreprises. Que ce soit en interne ou pour les clients.

Depuis lors, les choses ont bien changé. Dans les années 2010, le processus s’est perfectionné avec des possibilités de « streamer » en direct un flux vidéo et même de le mixer directement avant diffusion.

Professionnalisation : pas seulement dans la réalisation

Depuis, la professionnalisation n’a cessé de croître.

Le Covid étant passé par là, il a rendu cette pratique de la vidéo en direct incontournable, comme l’explique François Sebastia, un expert du domaine dont j’ai aussi été le client et dont je connais le professionnalisme, qu’il a développé à l’école de la télévision (France 2, M6, TF1…).

Car c’est bien de cela qu’il s’agit ici : la professionnalisation du live vidéo ne dépend pas que de la qualité de la réalisation, nous explique François.

Avant tout une affaire de contenu.

En cela, la structuration de ce contenu prime sur tout, son « Storytelling« , la capacité d’inclure des rebonds à l’intérieur de son scénario. En somme, faire œuvre de bâtisseur de contenu et non seulement tenir une caméra.

Je vous laisse en compagnie de François avec cette vidéo tournée dans les studios de Visionary Marketing. Il nous y explique en quelques mots très simples, les recettes pour bien réussir son live vidéo.

Et comme toujours, pour atteindre la simplicité, il faut beaucoup travailler. C’est pour cela que l’on fait intervenir des professionnels comme lui et ses équipes.

François Sebastia : le live vidéo s’est professionnalisé

Les clients ont pris conscience qu’un live vidéo pouvait se transformer en une formidable caisse de résonance puisque cette forme de diffusion en direct permet de limiter les contraintes physiques et géographiques.

D’une simple prise de parole face caméra, les directs vidéo sont devenus de véritables émissions à part entière, avec rendez-vous récurrents et structurés.

Du RealAudio des années 90 au live bricolé des années 2010 nous sommes passés au live vidéo professionnel des années 2020

Les différentes étapes du live vidéo

La valeur d’une vidéo ne tient pas tant dans sa réalisation que dans son contenu

Une fois le contenu défini, il faut définir une grille de programmes. C’est-à-dire une certaine récurrence pour installer un rendez-vous, et pour faire grossir son audience au fil des prises de parole.

François Sebastia est passé dans le studio de Visionary Marketing pour nous parler de live vidéo

Ensuite, on y applique l’ensemble des techniques audiovisuelles, et en particulier de la télévision, qui sont :

  • Imposer un rythme ;
  • Éviter les tunnels ;
  • Habiller le contenu ;
  • Proposer un découpage clair et précis ;
  • Proposer des rendez-vous, et à l’intérieur de ces rendez-vous, des rubriques. Ceci permet de capter l’attention et de s’assurer que le message a bien été entendu.

On y ajoute ensuite l’interactivité, pour interagir avec son auditoire et en particulier les internautes et incidemment, pour récolter de la donnée.

3 exemples de réalisations par Kera Groupe

Premièrement, la direction de Louvre Hotels Group par exemple a souhaité pouvoir échanger en direct, sans intermédiaire, avec l’ensemble de ses employés répartis sur le monde entier.

Le live vidéo ne connaît pas de frontière. C’est donc un formidable outil pour créer un lien direct avec un auditoire.

Deuxième exemple, Schneider Electric utilise le live vidéo pour préparer des « road shows », ou communiquer sur une nouveauté, sans contrainte géographique, en une fois, et échanger avec l’ensemble de ses partenaires électriciens.

Enfin, Hellowork, société basée à Rennes, a utilisé le live vidéo à l’occasion de son changement d’identité pour communiquer auprès de la presse nationale, et échanger directement avec l’ensemble des journalistes connectés.

Live vidéo : les conseils du pro

D’abord, il ne faut pas partir sans préparation. Le live vidéo ne peut pas se résumer à une simple visioconférence. Le direct se prépare, se structure et s’appuie sur un conducteur précis.

Il ne faut pas non plus penser que parce qu’on peut faire un live avec un portable, sans préparation.

Votre image dépend de la qualité de l’image et de la captation. Le live vidéo traduit ce que vous êtes et l’importance que vous accordez à votre prise de parole.

Un message simple et clair sera plus percutant que
10 000 messages confus

Il faut aussi penser l’amont du direct, à la façon dont vous allez annoncer votre future prise de parole.

Le live vidéo s’impose-t-il à toutes les entreprises ?

Il faut organiser des directs vidéo si on en a l’utilité et si on désire couvrir plusieurs zones géographiques

Il s’agit d’abord de définir ses objectifs de communication. Le live vidéo n’est qu’un outil au service d’un objectif de communication.

 

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique.

Published by
Yann Gourvennec

Recent Posts

Les secrets d’un start-upper B2B au succès fulgurant

Faire monter à l'échelle ("scaler" dans le jargon consacré) une start up B2B à l'échelle…

05/12/2022

Une start-up s’attaque à la contrefaçon sur les places de marché

La contrefaçon est une des plus grandes sources d’argent sale de la planète. Et ce…

29/11/2022

10 mythes de l’innovation mis en pièces par Scott Berkun

Les mythes de l’innovation sont si nombreux que Scott Berkun a même déclaré que le…

28/11/2022

Protection des données : état des lieux de la législation européenne

De nouveaux textes réglementaires sur la protection des données, aussi complexes les uns que les…

28/11/2022

Choisir la sobriété numérique plutôt que la subir

La sobriété numérique était parmi les sujets traités le 16 novembre dernier lors de la…

24/11/2022

10 conseils pratiques pour réussir son alignement vente et marketing en B2B

Le smarketing est l’alliance de la vente et du marketing dans un but d’amélioration de…

22/11/2022