Content Marketing

Contenu marketing : 10 conseils pour sortir du lot et doubler ses concurrents

Comment sortir du lot et doubler ses concurrents avec son contenu marketing ? Nous vous livrons ici nos 10 conseils pour y réussir. Le content marketing est dans l’air du temps. S’il n’est pas nouveau, même sur Internet, il est néanmoins plébiscité aujourd’hui par les entreprises qui n’hésitent plus à sortir du cadre pour exister, sur un Web de plus en plus difficile d’accès pour tous ceux qui ne s’appellent ni Google, ni Wikipedia, et qui n’ont pas un budget de millionnaire pour alimenter leurs sites en visites.

Conseils stratégiques en contenu marketing

Contenu marketing: comment réussir son contenu Web et sortir du lot

10 règles d’or pour faire sortir son contenu marketing du lot

Cette logique du référencement naturel, on la retrouve chez les e-commerçants : prenez CDiscount ou Logic-immo, c’est respectivement 8 et 9 personnes qui chez eux s’occupent du référencement naturel (SEO).

Cela est compréhensible, nous l’avons vu avec l’étude Keley consulting sur les banques et le référencement ou l’étude SEMRUSH, car c’est de là que viennent les visites les plus riches, issues des requêtes sur les mots clefs génériques et non des traditionnelles recherches de marque qu’affectionnent les professionnels.

Les marques sont importantes, le contenu marketing l’est encore plus

Quiconque a créé une marque le sait. Une marque se choie, se protège, se valorise.

Car une marque forte véhicule des valeurs, apporte de la notoriété, de la reconnaissance, de la fidélité et parfois même, un sentiment ‘adhésion et d’appartenance.

Une marque forte véhicule des valeurs. Mais ce n’est pas suffisant, car toutes les entreprises ne s’appellent pas Apple ou Tesla.

Mais s’il est facile, pour les raisons évoquées plus haut, de penser que la marque suffit, cela est malheureusement insuffisant pour être vu sur le Web.

Sauf peut-être (et encore…), sur des catégories liées au luxe et à la mode, mais en aucun cas sur des sujets plus complexes, plus profonds ou plus concurrentiels. Et encore moins dans le B2B.

Les mots clefs génériques sont plus importants que tout

Les recherches sur mots clefs génériques sont en effet plus importantes que les recherches sur les noms de marques si vous cherchez à capter des prospects.

Pour ce faire, en termes de référencement, il existe la méthode payante et la méthode gratuite.

La méthode payante offre une gratification immédiate, mais elle est onéreuse et crée la dépendance dans un marché où l’offre est dominée par un acteur largement dominant (cf. La tribune libre de Denis Fages).

Téléchargez notre présentation avec les 10 conseils pour faire rayonner son contenu marketing

Le SEO : plus faible en investissement, mais plus chronophage

La méthode gratuite est quant à elle, comme son nom l’indique, faible en investissement direct, mais nécessite un gros investissement en ressources et en temps, et surtout… elle demande beaucoup de patience afin d’arriver à un résultat dans le long terme.

Une fois ce résultat obtenu, le capital Web pourra se révéler résilient et bénéfique de façon durable, à condition d’être convenablement entretenu.

C’est à cela que sert le contenu marketing sur le Web.

Mais pas seulement.

Il est aussi la garantie que vos utilisateurs reviendront sur – et recommanderont à d’autres – votre site ou votre blog et qu’ils viendront y rechercher  ce contenu addictif comme l’indiquait Vincent Flanders sur Webpagesthatsuck.com.

Le contenu marketing addictif

Le terme consacré par Flanders est même encore plus fort puisqu’il nous parle de « contenu à l’héroïne ». Tout est résumé ici, en une seule expression, même si elle est un peu appuyée.

Mais comme toutes les choses simples, la mise en œuvre est plus difficile que l’énoncé de la solution.

Il y a des règles, des choses à faire, des erreurs à ne pas commettre, si on veut aller de l’avant et captiver ses clients et ses prospects.

Il faut captiver immédiatement, pour (en fin de compte) mieux capter

C’est cela que nous évoquons dans la présentation ci-dessous, soit la nécessité de concevoir le contenu marketing comme un métier, et un jeu avec ses règles propres.

10 règles d’or pour un contenu marketing sur le Web qui sorte du lot

J’ai donc dégagé 10 règles qui me paraissent particulièrement importantes quant à la création et le rayonnement du contenu sur le Web. Ces dix règles ne sont en aucune manière définitives ni exhaustives. Ces conseils sont agrémentés de commentaires et anecdotes enregistrés dans le podcast associé à cet article.

Elles peuvent se compléter par des règles de conduite sur l’écriture et notamment celle dédiée aux blogs.

  1. Conseil n°1 : ne pas peaufiner son contenu marketing, à l’inverse de ce qui est communément cru dans les grandes entreprises. Les (grandes) entreprises ont une vue assez ancienne de la communication, trop traditionnelle, trop léchée, trop parfaite. Il faut baisser son degré d’exigence pour réussir dans le digital ; et se focaliser sur la qualité du contenu et non seulement de l’emballage.
  2. Conseil n°2 : pensez au multimédia. Le contenu est devenu protéiforme, ce n’est plus un simple article de blog, mais des vidéos, des images, des infographies. Le contenu est plus riche. Il est devenu multiforme par son utilisation. Une conférence peut ­être filmée, bloguée, mise en téléchargement et en replay sur YouTube, etc. Ne pensez plus seulement contenu, mais « content repurposing » (« réutilisation du contenu »).
  3. Conseil n°3 : savoir exploiter son contenu. Les marques produisent énormément de contenus, mais ne savent pas encore véritablement comment les exploiter. Où les trouver ? Comment les améliorer ? Comment les sélectionner ? La production de contenu marketing ne se suffit pas à elle-même. Je vois trop de professionnels passer trop de temps à ces tâches et en sortir épuisés, au point de ne jamais exploiter leur travail correctement.
  4. Conseil n°4 : toucher les gens. Même et surtout en B2B, l’émotion est primordiale. Une simple image joue parfois, si elle est bien conçue, un rôle de premier ordre.

    Pour un livre blanc de 2022 sur l’usage de la photo et de la vidéo, nous avons choisi de décliner les visuels autour de photos d’Iris.

  5. Conseil n°5 : éviter le contenu en silos. Une vidéo peut être réutilisable dans un article. On peut aussi en sortir des images, etc. Tout est (ré) utilisable. Relancer, partager, sortir de la spécialisation par plateforme imposée par les médias sociaux. Votre contenu marketing doit continuer à vivre, même si LinkedIn en a décidé autrement.
  6. Conseil n°6 : adoptez le bon état d’esprit. Plus que les compétences, le contenu digital requiert un état d’esprit, un intérêt véritable pour les sujets qui passionnent vos audiences (notez que nous n’avons pas utilisé le mot de « cibles »).
  7. Conseil n° 7 : sortez les experts du placard et faites évoluer votre façon de faire du contenu. Les entreprises doivent apprendre à évoluer et sortir les experts ­maison du placard afin d’utiliser les forces vives de l’entreprise et les motiver. Une grande partie de notre travail consiste à faire parler des experts.
  8. Conseil n° 8 : les maîtres mots vous apprendrez, Vitesse –  Réactivité - Partage.
  9. Conseil n° 9 : embrassez l’UGC et acceptez de concevoir aussi le contenu en interne, avec le fameux UGC (User-Generated Content) et même l’EGC.
  10. Conseil n° 10 : le rôle des agences va changer pour devenir celui d’accompagnateurs. Ceci implique un défi en termes de modèle économique, leur impose de se remettre en cause et de facturer différemment. De faire résonner le contenu et aussi aider le client à repositionner son contenu. Et enfin de savoir utiliser les créateurs de contenus pour ce qu’ils savent le mieux faire : partager leur savoir et leurs passions.
Le contenu marketing permet de sortir du lot

Avec ces quelques conseils de bon sens, vous pourrez mieux faire rayonner votre marque sur le Web et en dehors. Ne vous reposez pas que sur votre nom, apprenez à construire le contenu marketing qui vous donnera un avantage concurrentiel.

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec created visionarymarketing.com in 1996. He is a speaker and author of 6 books. In 2014 he went from intrapreneur to entrepreneur, when he created his digital marketing agency. ———————————————————— Yann Gourvennec a créé visionarymarketing.com en 1996. Il est conférencier et auteur de 6 livres. En 2014, il est passé d'intrapreneur à entrepreneur en créant son agence de marketing numérique.

Published by
Yann Gourvennec

Recent Posts

La Chine peut-elle nous donner une leçon de management ?

Le management à la française pourrait bien avoir besoin d’une bonne leçon administrée par les…

23/09/2022

Digitalisation : serait-il temps de dé-numériser le monde ?

Après la période effrénée de numérisation de ces dernières années, serait-il temps de passer à…

20/09/2022

Le B2B est-il l’avenir du e-commerce ?

La part du B2B dans l’e-commerce ne cesse de croître même si c’est le B2C…

19/09/2022

Marques et médias sociaux : les défis posés par l’essor de TikTok et de l’UGC

Les marques et les médias sociaux en 2022, c'est une histoire d'amour qui dure depuis longtemps, mais…

12/09/2022

Live Vidéo : la valeur d’une vidéo est dans son contenu

Nous avons vu le vidéo marketing puis les événementiels de nouvelle génération, place aujourd'hui au…

08/09/2022

3 idées pour le futur des événements professionnels à l’issue de la crise

Le secteur des événements professionnels a énormément souffert de la crise. Il a repris des…

05/09/2022