Process Communication Model : voyage au coeur de la personnalité

Le Process Communication Model, souvent abrégé et féminisé en « Process Comm » est un modèle « d’inventaire des personnalités » pour reprendre le vocabulaire de Stéphane Mercier, fondateur et dirigeant de Human Aura 17. Ce modèle est en général découvert par les personnes à l’âge adulte et c’est un tort selon Stéphane, qui outre ses activités de formation et de coaching, a su prendre le temps de la réflexion offert par la crise du Covid afin de le mettre à profit. Il a ainsi décidé de co-écrire avec Mickael Dufourneau une collection de livres autoédités sur le Process Communication Model expliquée aux enfants. Ce « voyage au cœur de la personnalité » dont le personenage central est un petit garçon nommé Itiba est illustré par Claire Wortemann.

Process Comm Model: voyage au cœur de la personnalité

Process communication model
Le Process communication model alias Process Comm est un modèle de découverte de personnalités. Stéphane Mercier, Mickael Dufourneau et Claire Wortemann ont collaboré sur la publication de 4 livres dédiés à ce modèle en le mettant à la portée des enfants.

De l’importance d’initier les enfants à la communication

La communication est essentielle, souligne Stéphane. Si on ne communique pas bien avec les gens qu’on aime, avec ses clients, avec les personnes que l’on côtoie dans ses activités, c’est de l’énergie qui se dissipe et des conflits qui se créent.

On découvre généralement des relations qui deviennent harmonieuses les uns avec les autres après le Bac, et encore plus en études supérieures, et c’est un peu tard

Process Comm Model: le seul modèle qui fait l’inventaire des personnalités

La process comm est le seul modèle au monde à être un inventaire et non uniquement un test de personnalité, souligne Stéphane.

Les tests font une photographie d’une personne à un instant T, sur ses préférences cérébrales, sur son stress, mais ne donnent pas d’informations sur quels vont être demain potentiellement les comportements nouveaux qui vont se développer. La process comm permet de le faire.

C’est l’un des modèles mondiaux les plus connus et les plus utilisés, dont les droits appartiennent à KCF, une société française qui diffuse le modèle dans le monde entier.

Derrière chaque profil de personnalité figure une problématique thérapeutique

Utilisée en France et en Europe depuis les années 80, essentiellement pour les manageurs et les cadres dirigeants d’entreprise, et ensuite de plus en plus pour les employés, pour les enseignants, elle est aussi énormément utilisée aux États-Unis pour de la thérapie, précise Stéphane.

Tout le monde avait envie que cela puisse se diffuser auprès des enfants, mais rien n’existait jusqu’alors, constate Stéphane.

Eric Berne, le fondateur de l’analyse transactionnelle, estimait qu’une théorie n’est jamais complète avant qu’on ait pu la traduire dans le langage d’un enfant de 8 ans.

Taibi Kahler, l’inventeur de la process comm, a complété la citation d’Eric Berne, dont il a été l’un des élèves : un modèle n’est jamais complet avant qu’il ne puisse être utilisé par un enfant de 8 ans

Ces deux citations ont guidé Stéphane Mercier et Mickael Dufourneau, co-auteurs, et Claire Waterman, illustratrice, pour faire en sorte que ce modèle soit accessible.

Retours des parents et des enfants sur Process Comm

Les premiers retours viennent de parents exprimant que, grâce aux ouvrages, leur enfant a pu se reconnaître dans sa base de personnalités.

Un petit de 7 ans par exemple qui a une composante assez sensible, qui est dans la relation, s’est associé à la personnalité d’Eleni, la sœur d’Itiba qui est un des personnages principaux de l’ouvrage, à travers les exemples qui sont donnés, même s’il est lui un garçon.

Une petite fille de 5 ans, ayant lu plusieurs fois la collection, regardait une émission de télévision avec son père. En voyant Christophe André elle a identifié chez lui la couleur marron.

Le marron en process communication model est la couleur du rêveur, précise Stéphane. Ces profils de personnalité sont très peu connus et sont essentiels à l’ensemble de l’existence.

Quand on est enfant et qu’on a cette composante, on peut éprouver un certain nombre de difficultés, puisque ces profils sont imaginatifs, réfléchis et beaucoup dans l’introspection. Christophe André montre cette caractéristique. Qu’un enfant de 5 ans puisse identifier en moins de 5 minutes la couleur qui se dégage de cette personne veut dire que ce modèle est directement accessible, qu’il fait partie de plein d’autres éléments de la vie quotidienne, comme nos cinq sens, souligne Stéphane. Il fallait pouvoir donner des outils à ces enfants pour être en capacité de les décrypter.

L’important, ce n’est pas d’avoir raison ; l’important, c’est la paix

Mony Elkaïm, un grand neuropsychiatre français décédé il y a un an, était un grand ponte de la thérapie familiale. Il était juif marocain et lorsqu’il se baladait à Marrakech et qu’il allait dans une famille, nous raconte Stéphane, il écoutait et disait « ils ont raison ». Puis il traversait la rue, allait dans une autre famille qui disait « je ne suis pas d’accord avec la famille qui en face, parce que ceci cela », et puis il écoutait et se disait « ils ont raison ».

La finalité est-ce de se poser la question de qui a raison ? Il répondait à cette question en disant : « l’important, ce n’est pas d’avoir raison, l’important, c’est la paix ».

Pour qu’on puisse continuer de vivre ensemble, il est essentiel de s’accepter, de se respecter, d’accepter la différence, d’accepter d’avoir des points de vue différents.

La communication ne doit pas servir à rentrer dans une opposition grégaire, mais plutôt à être dans la compréhension de l’autre et de nos différences.

Le respect de la bienveillance est à apprendre à nos enfants dès le plus jeune âge

Dans la cour de récréation, il est important de comprendre que la différence qu’ils voient chez les autres enfants n’est pas liée à la couleur ou à un niveau de catégorie socioprofessionnelle, mais qu’elle peut être liée à la personnalité, souligne Stéphane. Cela permet d’aller au-delà de ce qu’on voit, de ce qu’on perçoit.

L’enfant, comme chacun d’entre nous, peut s’identifier, mieux se connaître, et se connaissant mieux, arriver à mieux appréhender les différences qu’il y a chez les autres.

Six types de personnalités en process comm

Le tome 1 dégrossit les six profils de personnalité :

  1. le travaillomane analyseur ;
  2. le persévérant ;
  3. le rebelle (ou énergiseur) ;
  4. l’imagineur rêveur ;
  5. l’empathique ;
  6. et le promoteur.

Les 4 tomes racontent une histoire et abordent des sujets essentiels. Les perceptions par exemple : on peut percevoir la vie de manière différente, avec le filtre des émotions, celui des opinions, ou celui de l’action, et nous avons tous cette capacité d’actionner tous ces filtres, constate Stéphane.

Process Communication Model
Les fameux arcs électriques symboles de stress, sur les têtes des personnages. Les enfants reconnaissent ainsi immédiatement, visualisent et verbalisent l’existence du stress. 3e livre dans la collection de Stéphane Mercier dédiée à l’explication du Process Communication Model aux enfants.

Les enfants vivent le stress aussi. « Nous avons mis en place des arcs électriques pour le symboliser. Une maman a témoigné que sa fille, maintenant, quand elle voit dans des histoires une personne qui fronce les sourcils, ou dans la rue quelqu’un qui n’est pas bien, dit que la personne a des arcs électriques au-dessus de la tête. Ce sont des cris du stress ».

Initier les enfants dès le plus jeune âge au fait que le stress n’est pas un état normal, mais qu’on peut l’identifier est la première étape pour pouvoir être en capacité de le corriger

Des besoins, du bonheur et de l’amour

Le dernier tome de cette première collection s’intitule  » des besoins, du bonheur et de l’amour « .

La process comm aborde beaucoup les besoins psychologiques. Maslow en a beaucoup parlé. Il y a beaucoup de théories sur la motivation et Kahker a complété ces besoins psychologiques en lien avec les différentes parties de personnalité qui sont les nôtres.

Et puis l’amour, qui est le besoin ultime. Les enfants, comme chaque être humain, ont besoin de cet amour, et de savoir comment le nourrir et le cultiver. Et il n’existe pas tant d’ouvrages que ça pour les enfants qui parlent de cette notion, constate Stéphane.

Process communication model
Ces livres sont autoédités et disponibles sur le site internet de Humans Aura 17.
Yann Gourvennec
Follow me

Comments