Débat sur les LinkedIn Pods et l’avenir du contenu B2B

Un webinaire sur les LinkedIn Pods s’est tenu le 13 octobre et en voici le replay ainsi que les principaux enseignements. Les LinkedIn pods sont à la mode. Mais faut-il céder à la mode ? Quels sont les abus ? Quelles sont les recommandations des pros ? Ce webinaire a réuni une vingtaine de professionnels du B2B et du social selling qui ont débattu, parfois très directement, sur l’usage des LinkedIn Pods et leurs travers.
Au-delà de ce débat, j’ai retenu quelques points qui me semblent dignes d’intérêt. Le replay de ce webinaire est disponible ci-dessous, afin de permettre à tous ceux qui auraient manqué l’événement, d’en profiter pleinement.

Webinaire LinkedIn Pods : peut-on s’en passer ?

Les échanges ont été vifs et ont réuni des experts du social selling et des médias sociaux B2B de la francophonie (Suisse, Canada, Belgique et France).

Il serait sympathique d’ailleurs, de pouvoir élargir ces panels à d’autres pays francophones, notamment d’Afrique du Nord ou de l’Océan indien, c’est une réflexion qu’il conviendrait d’avoir, car les apports des experts hors de France sont très enrichissants et nous permettent de sortir du microcosme hexagonal.

Ces échanges, lors de ce webinaire sur les LinkedIn Pods, n’ont pas été que vifs, ils ont été aussi très enrichissants.

Définir les LinkedIn Pods

En premier lieu, j’ai remarqué que nous n’avions pas tous la même définition des LinkedIn Pods. Reprenons ici les explications de Matthew Dooley qui résume cela fort bien.

Qu’est-ce que les LinkedIn (Engagement) Pods ?

Les « Engagement pods » sont des groupes privés (ou fils de discussions) entre personnes qui promettent de s’impliquer régulièrement sur le contenu des autres. L’objectif est de « contourner l’algorithme [de LinkedIn] » afin d’accroître la visibilité de votre contenu.

Pourquoi l’utiliser ?

A la base, les membres des pods s’engagent sur un certain nombre d’appréciations et de commentaires sur chacun de leurs messages. L’espoir est que LinkedIn décidera ensuite, sur la base de ces « engagements », d’afficher le post à un plus grand nombre de personnes dans le flux LinkedIn.

La stratégie des pods est une réaction face aux algorithmes qui prennent le contrôle des flux des médias sociaux, forçant ceux qui ont basé sur eux leurs stratégies marketing en toute confiance, à changer soudainement de stratégie à mesure que le nombre d’impressions diminue.

Les Pods ne sont pas une stratégie de LinkedIn

Les LinkedIn Pods ne sont donc pas, comme certains pourraient le croire, une stratégie de LinkedIn, mais au contraire une astuce de contournement de cette stratégie.

Ensuite, le débat s’est porté largement sur la place que prenait le contenu. D’aucuns se sont plaints que le contenu était devenu « snackable » et qu’il n’y avait plus de place pour le « temps long ». D’autres, et j’en étais, se sont inscrits en faux contre cette idée, en s’appuyant sur le rapport SEMRUSH 2020, qui montre au contraire que les contenus extrêmement longs sont favorisés par les lecteurs.

Enfin … si tant est que l’on arrive encore à les faire connaître. Et c’est là que les LinkedIn Pods jouent un rôle. Après, comme cela a été souligné par Loic Simon, il existe des « Pods de potes » et des Pods automatisés. De bonnes et de mauvaises pratiques, qui vont parfois jusqu’à exclure des membres qui n’ont pas assez « joué le jeu », et Daniel Isidoro de citer une exclusion particulièrement agressive et désagréable. Comme quoi, loin des open spaces et même dans les pods…

C’est là aussi que les newsletters jouent un rôle, et d’aucuns de souligner les méthodes innovantes comme la « not a newsletter » décrite dans ce billet.

Mais ce qui m’a vraiment frappé, c’est la suggestion de Patrice qui nous a enjoints à innover sur la façon dont nous travaillons nos contenus. Un travail que pour ma modeste part j’ai entamé il y a peu dans le cadre d’un Webinaire organisé avec Pushengage.

Webinaire LinkedIn Pods
J’ai proposé un nouveau modèle pour aller au-delà des solutions habituelles et faire évoluer le content marketing (ici en anglais)

Dans ce webinaire je suis revenu sur comment je voyais le marketing de contenu dans le futur et j’ai donné quatre pistes, nous les pratiquons déjà pour beaucoup d’entre elles, pour revoir notre façon d’aborder le marketing de contenu en B2B.

En voici une planche, j’aurai bientôt l’occasion de revenir plus en détail sur ce sujet. Je pense également que Patrice et moi reviendrons bientôt avec des propositions sur ces fameuses innovations et la façon de voir le futur du content marketing.

Rappel de l’agenda du webinaire du 13 octobre 2020

Webinaire LinkedIn Pods
Rappel de l’agenda du webinaire LinkedIn Pods du 13 octobre 2020

Cet événement s’est tenu en ligne le 13 octobre 2020 de 18h à 19h sur Zoom, Facebook Live, et YouTube en différé. L’ordre du jour de ce webinaire sur les LinkedIn pods était le suivant :

  • Les LinkedIn Pods : qu’est-ce que c’est ?
  • Les LinkedIn Pods des bourrins et des autres …
  • Faut-il céder à la mode des LinkedIn Pods
  • Quelles sont les alternatives aux LinkedIn Pods ?

Ce webinaire a été animé par Patrice Laubignat (Eforbrands) et Yann Gourvennec (Visionary Marketing).

Yann Gourvennec
Follow me

Comments