JDNet donne une mauvaise note à Viadeo … trop vite ?

la sélection du jour …

est cette étude circonstanciée et pas très gentille qui compare Viadeo et LinkedIn. Elle semble sans appel, Viadeo ne serait qu’un challenger national en perte de vitesse alors que LinkedIn croquerait des parts de marché à la vitesse grand V. Il est vrai que LinkedIn, créé en 2003 et entré en bourse en 2011 est rapidement passé de 100 millions à 136 millions d’utilisateurs cette année. Son rattrapage en France est particulièrement spectaculaire, ceci malgré un départ tardif dans notre pays, du fait de l’absence de francisation de leur interface pendant de nombreuses années (un comble quand on pense que leur CTO, Jean-Luc Vaillant, a eu son diplôme à Marseille !). Mais le JDNet se serait-il emballé et sera-t-il obligé de manger son chapeau ? Viadeo contre attaque en effet avec une offensive en Russie et 1 partenariat avec le fournisseur de service suédois Mancx. Nos informateurs nous disent aussi que Dan Serfati est parti pour la Chine afin d’y établir des bases solides pour notre Viadeo national. Les paris sont ouverts ; à suivre …

influence : pourquoi j’ai enfoncé mon Klout …

Ces derniers mois, de nombreux acteurs du Web, certains à haute voix, d’autres à mots couverts, ont exprimé des doutes voire des critiques sévères à l’encontre du service de mesure de l’ « influence » Klout.com (Les guillemets renvoient à une vidéo de Guilhem Fouetillou tournée il y a quelques semaines). Je me suis joint à cette conversation et ai exprimé également de telles critiques dans un dialogue par blogs interposés avec mon ami et confrère Hervé Kabla et le professeur Christophe Bénavent dont les analyses sont toujours aussi incisives que justes. Il y a quelques semaines, de conserve avec Jérôme Deiss et suite à un échange de tweets avec lui et plusieurs confrères sur twitter en temps réel, nous avons décidé de supprimer notre Klout. Retour sur les lieux du crime …

Pour ne rien rater de Le Web Paris 11 – #leweb

jusqu’au 9 Décembre, je prendrai part à Le Web à Paris avec une équipe de blogueurs Orange et non Orange, venant d’Angleterre et de France

Ceux de nos lecteurs qui ne pourront pas être des nôtres à LeWeb Paris 11 peuvent néanmoins faire en sorte de ne rien rater de ce qui se passe lors de cet événement en suivant le compte Twitter @orange qui les amènera sur les reportages de nos blogueurs. Le hashtag à suivre est #leweb, mais pour ceux d’entre vous qui cherchent un agrégateur des flux liés au salon peuvent tout voir sur Orange Timeline.

l’effet Festina ou Durex : un mauvais buzz accroît-il la notoriété d’une marque ?

La sélection du jour …

Est cet article du blog du Monde qui m’a été suggéré par Samuel Péron dans un échange sur le forum LinkedIn de Frenchweb et qui soulève à nouveau la question que j’avais évoquée avec mon compère Hervé Kabla dans les médias sociaux expliqués à mon boss, à savoir ce que nous avions à l’époque nommé « l’effet Festina » : La marque catalane (rachetée par son propriétaire en 1984, la marque créée en 1902 est d’origine Suisse) était en effet quasi inconnue au moment de l’affaire Virenque, et est devenue, depuis le scandale de l’EPO de 1998, une des premières marques de montres européennes. L’article ci-dessous donne quelques autres exemples de mauvais buzz, cette fois ci générés par la maladresse ou le mauvais goût des animateurs des comptes Twitter de leurs marques, mais il pose aussi la question en ces termes : « ces mauvais buzz contribuent parfois à conforter l’influence de ces marques sur les réseaux sociaux et à faire croître leur nombre de followers » …

le 30/11, Paris Dauphine ouvrira un Executive master en Marketing

J’enseigne à Paris Dauphine depuis 2007, dans le cadre du MIB (Master of International Business). Alors qu’il est ordinaire en France de snober les universités, et qu’il n’est de bon bec que les écoles de commerce, force est de reconnaître qu’une université a su se hisser très haut dans la qualité de l’enseignement et dans sa capacité à attirer de nouveaux talents, y-compris de l’étranger. Une belle réussite à laquelle je suis fier de participer, aux côtés de professeurs prestigieux comme Pierre Volle (ci-dessous) et Henri Isaac, Jean-Pierre Corniou et bien d’autres. Etant moi-même diplômé d’une grand école (Skema Lille), je ne peux être accusé de partialité. Alors quand Pierre Volle m’a communiqué l’annonce suivante, j’ai bien entendu accepté de la relayer : à vos souris pour cette réunion le 30/11 à Paris.

les marques peuvent-elles faire l’impasse sur Twitter ?

La sélection du jour …

Est cet excellent article issu du blog emarketinglicious au nombre de retweets impressionnant (228 à l’heure où j’écris ces lignes !). Il est vrai que Twitter a été frappé d’élitisme ces dernières années en France. D’une part, nous avons manqué d’une tête de pont médiatique, à la Stephen Fry en Angleterre, pour montrer la voie au grand public. D’autre part, les blogueurs bloguant sur les blogueurs (j’en fais partie) ont investi la plate-forme de micro blogging au point d’en faire leur sanctuaire, ce qui a contribué à repousser encore l’arrivée du grand public. Mais cette période est révolue. Voici venue la période universelle de Twitter en France qui fait que chacun des twitterers sera en position de force par rapport aux marques. On l’aura donc compris, la réponse à la questions rhétorique posée par Isabelle Mathieu est un « oui » france et massif !