Un dossier (presque) complet sur les réunions à distance

J’ai découvert un vade-mecum sur les réunions à distance qui a déclenché quelques réflexions que je vous partage ici. Le Journal du Management (Groupe Benchmark/Journal du Net) a en effet publié un dossier sur les réunions à distance. Ce dossier ne se contente pas de lister quelques uns des nombreux outils du marché et leurs prix (au passage, on appréciera qu’Internet ne veut pas dire gratuit, loin de là !), il documente les bonnes pratiques des entreprises en donnant nombre d’exemples concrets sur la façon de convaincre des utilisateurs. A noter également, un article qui vous conseille sur les bonnes manières de mener une réunion synchrone en 5 points.

Un dossier (presque) complet sur les réunions à distance

Réunions à distance
JDNet a publié un Un dossier (presque) complet sur les réunions à distance

On regrettera néanmoins l’absence de nombre d’outils intéressants et fortement utilisés (mais où sont passés Skype et même le bon vieux Netmeeting ?) et le mélange des modes de réunion à distance qui sont pourtant différents non seulement dans leur technique mais dans le fait qu’ils s’adressent à des segments différents (fondamentalement, les usages diffèrent d’un outil à l’autre).

Le faible développement des outils de présence

En outre, les outils de présence sont peu développés, sauf dans un des témoignages, mais ils mériteraient un développement, car ils sont devenus un point incontournable de la révolution synchrone IP en cours.

De même, une composante importante de la conférence à distance est la voix (je sais c’est ringard, mais sans la voix on en peut se parler) pour laquelle les réunions virtuelles sont exigeantes en termes de qualité. En effet, quand on ne peut se voir, il faut bien s’entendre, car la voix reste le véhicule principal du contact humain à distance (la vidéo reste un gadget pour l’instant, surtout en milieu B2B).

Si on on omet les outils de conférence audio classiques, bien qu’ils recourent de plus en plus systématiquement à la VOIP, il faut trouver des outils alternatifs, et notamment les véhicules de la conversation sur Internet (donc retour sur Skype, MSN, … CQFD).

Intéressant dossier donc, mais surtout pour les exemples concrets et les bonnes pratiques, où on y trouve un témoignage sur l’utilisation de MSN en entreprise.

Yann Gourvennec
Follow me