lectures Marketing et e-marketing Pour L’Eté

book-new-largeQuelles seront vos lectures marketing de l’été ? On le répète tous les ans, il ne faut pas bronzer idiot ! (les médecins disent même qu’il ne faut pas bronzer tout court, mais ce sont des grincheux). Alors en cette veille de grande vacances je me suis rendu sur Amazon pour choisir mes livres de l’été. Dans mes valises, un grand nombre d’ouvrages non encore commentés sur mon blog :

Nos lectures marketing pour l’été

Et aussi beaucoup de romans et notamment, Life after life de Kate Atkinson mais aussi des classiques qui ont été chargés d’avance sur mon appli Kindle (je coupe Internet pendant les vacances, d’autant plus que ce sera court cette année !)

Aussi, avant de partir, et en attendant la sortie de l’opus anglais (mastering digital media like a boss qui paraîtra en ebook à la rentrée), je suis retourné voir les statistiques de la communication digitale expliquées à mon boss et là je ne dois pas cacher mon émotion car le livre continue à bien se vendre au bout d’1 an, avec un classement remarquable (4678ème vente aujourd’hui sur 1.500.000 livres, toutes catégories comprises).

Capture d'écran 2014-08-01 06.38.24

Pour le classement, c’est plus énigmatique car Amazon nous a classés dans la catégorie “commerce électronique” … allez comprendre

image

Mais ce classement est bon, c’est déjà ça. Et en regardant le précédent, on voit qu’il continue à se vendre aussi, même s’il est victime de la fin de comète des médias sociaux. Une époque est désormais révolue, les médias sociaux se sont professionnalisés et sont désormais entrés de plain pied dans la communication digitale. Notre intuition de départ s’est donc vérifiée.

Capture d'écran 2014-08-01 06.39.41

Un énorme merci à nos lecteurs, et surtout, que vous ayez apprécié ou non le livre, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur le livre en ligne, sur Amazon (ou la Fnac.com ou autre site).

Vous souhaitant d’excellentes vacances et à bientôt !

lectures Marketing et e-marketing Pour L’Eté was last modified: juin 10th, 2018 by Yann Gourvennec

La modération : une nécessité pour protéger son image

Jérémie ManiAvoir une bonne réputation est un souci constant pour une entreprise, et si Internet permet de renforcer sa présence auprès du client, c’est aussi une arme à double tranchant : une entreprise peut être victime de commentaires injurieux ou diffamatoires qui peuvent porter atteinte à son image de marque. D’où le recours à des sociétés chargées de modérer les interactions des internautes, comme l’entreprise Netino présidée par Jérémie Mani que nous avons rencontré lors de l’événement digital marketing one to one de Biarritz. Nous devrions écrire“retrouvé” car Jérémie a été un de mes partenaires fidèles pendant de nombreuses années, le travail de ses équipes permettant non seulement la modération des contenus, mais aussi l’aiguillage 24h/24 en 3 langues des demandes de support. Voici donc l’occasion de nous pencher avec lui sur le cas de la modération 2.0, ses caractéristiques et de ses enjeux.

Les clients ayant recours à un service de modération ne sont pas confrontés aux mêmes messages et n’ont pas les mêmes besoins de modération.

En effet, il y a les entreprises qui ont énormément de commentaires, en particulier les médias, grâce à leur visibilité, qui sont so  nt victimes de commentaires injurieux et de débordements : c’est souvent le même type de réactions que l’on retrouve, comme le racisme, les insultes, les messages agressifs…Notre devoir est de retirer ces propos négatifs, ne serait-ce que pour que le dialogue puisse se faire proprement.

Et concernant les grandes marques ?

Pour les grandes marques, il y a deux catégories : celles qui ont plusieurs millions de fans, donc beaucoup de commentaires à gérer, et celles qui en ont très peu mais qui ne veulent pas avoir de soucis car il y a une image de marque à défendre. Les entreprises font appel à nos services d’une part pour notre présence 24h/24, ce rôle de « veilleur de nuit » qui va parfois tourner pour ne rien trouver, mais qui sera là pour enlever la tâche qui peut salir la réputation de la marque. D’autre part car ce rôle de modération est difficile à organiser en interne.

Lire la suite

La modération : une nécessité pour protéger son image was last modified: juin 10th, 2018 by Yann Gourvennec

Affaire Il Giardino : pour votre e-réputation, pas d’amendes, mais faites amende honorable !

La sélection du jour …

C’est la bêtise à plusieurs couches – et persistante – dans le pays de Descartes, où on pense encore 25 ans après l’invention du Web que la liberté d’expression est réservée au reste du monde. A part la Chine et autres pays totalitaires, quels sont les endroits du monde où on croit encore que faire supprimer les informations gênantes (nous mettons ici les propos illégaux et diffamatoires en dehors de l’analyse, il va sans dire) est une bonne idée ? En faisant condamner la blogueuse de Cultur’elles, un restaurant (Il Giardino au Cap Ferret) vient de se tirer dans le pied d’une jolie manière. Grâce à cette superbe décision de justice, ils ont gagné quelques euros et surtout, ils se sont payé une publicité négative de première main, relayée par les radios publiques (France Inter 7:00 le 11/07) et l’influent et incisif Maître Eloas, qui se répand en commentaires sur tous les médias.

Ma foi, sur l’avenir bien fou qui se fiera :
Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera

Les plaideurs, Jean Racine (1668)

il giardino - image antimuseum.com
en matière de e-réputation il vaut mieux communiquer positivement que chercher des noises à vos détracteurs ; d’ailleurs, il n’y a pas qu’en matière de e-réputation … (photo : antimuseum.com)

Dans ce cas, c’est une blogueuse qui a écrit un article intitulé « L’endroit à éviter au Cap-Ferret : Il Giardino” où elle décrit en termes tout à fait corrects et respectueux le désastreux accueil client qu’elle a reçu dans cet établissement ; une expérience hélas habituelle dans un pays qui se vante d’être roi dans le tourisme et y cultive les incivilités commerciales.

Lire la suite

Affaire Il Giardino : pour votre e-réputation, pas d’amendes, mais faites amende honorable ! was last modified: juin 10th, 2018 by Yann Gourvennec

Stratégies de contenu : la Conférence Scoop’it est de retour #SCMW2014

La conférence #SCMW2014 aura lieu le lundi 30 juin, de 18h30 à 21h. L’objectif principal est de présenter un état des lieux des stratégies de contenus marketing Web, les tendances 2014 et les règles d’or pour la rédaction Web. Visionary Marketing est fière de vous annoncer que nous sommes partenaires de cet événement auquel nous avons déjà participé l’an dernier. Nous aurons le plaisir de présenter un état des lieux et des tendances du marketing du contenu en 2014. Nous y annoncerons également la sortie de notre nouveau … ah non ! ça c’est une surprise … il faudra venir sur place pour savoir de quoi il retourne. Je précise pour les provinciaux que l’Institut Mines Telecom est situé rue Vergniaud à Paris dans le 13ème arrondissement (M° Corvisart).

Stratégies de contenu #smw2014 : le programme 

Stratégies de contenu - #SMCW2014

Voici le déroulé prévisionnel de la conférence stratégies de contenu :

  • 18h30 – Accueil
  • 19h – Introduction de la session
  • 19h10– Branded culture VS brand culture
    • Nicolas Bordas, Président BEING Worldwide, Vice-Président de TBWA\Europe @nicolasbordas

Stratégies de contenu - sinscrire

Lire la suite

Stratégies de contenu : la Conférence Scoop’it est de retour #SCMW2014 was last modified: février 28th, 2015 by Cédric Jeanblanc

Facebook ne disparaîtra pas, le bouche à oreille non plus

La sélection du jour…

Une fois n’est pas coutume est cet article que j’ai écrit sur e-marketing.fr intitulé « les médias sociaux valent mieux que ce que vous en faites ! » À un moment, 10 ans après sa création, où Facebook est placé sous les feux roulants des critiques, et où les accusations vont bon train pour expliquer sa disparition, ainsi que celle – imminente – de Twitter, selon de sages prédicateurs, nous revenons sur les fondamentaux des réseaux sociaux, hélas largement oubliés depuis les jours dorés du Web 2.0. Cette belle époque des bisounours est en effet révolue, période bénie où les « likes » étaient des « amis » ou même des « fans ».

Facebook ne disparaîtra pas, le bouche à oreille non plus

Longtemps les entreprises ont adopté une stratégie moutonnière dans les réseaux sociaux : il est temps de sortir du troupeau et de revenir aux fondamentaux du marketing du bouche à oreille et des réseaux sociaux (photo antimuseum.com

Avant de vous jeter à corps perdu dans Facebook, apprenez le langage du marketing du bouche à oreille et ses fondamentaux

Pourtant, loin de la renier, les pionniers restant toujours un peu nostalgiques, et à juste titre, il nous faut revenir sur les fondamentaux du marketing du bouche-à-oreille, qui reste, qu’on le veuille ou non, le moteur du partage et de la recommandation. Ce marketing du bouche-à-oreille, plus respectueux (on en parlait encore hier), tourné vers les autres ; presque altruiste devrait-on dire, reste au cœur de la logique les médias sociaux et, au cas où nos sombres prédicateurs auraient raison, survivront encore aux réseaux sociaux, car le marketing du bouche-à-oreille est probablement vieux comme le monde.

le bouche à oreille expliqué par Andy Sernovitz
le bouche à oreille expliqué par Andy Sernovitz dans son excellent ouvrage illustré

Lire la suite

Facebook ne disparaîtra pas, le bouche à oreille non plus was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec