Tiers lieux ou comment redonner un sens au travail – avec @zevillage

Espaces coopératifs par excellence, les tiers-lieux visent à redéfinir le travail de demain. En cela il se situe à mille lieues des banques de clones du travail moderne entassés dans des endroits « cool » en centre ville des grandes agglomérations mondiales. Leurs projets sont d’ailleurs autant sociaux, culturels qu’économiques. Le terme de tiers-lieux est d’ailleurs intéressant en soi. Voici quelques explications à l’occasion de la visite que Zevillage et Visionary Marketing ont rendue à la Grande Halle de Colombelles cet été 2018.

Tiers-lieux – l’exemple de la grande halle de Colombelles

Dans la famille espace collaboratifs je demande les tiers-lieux. « Tiers » comme un signal d’autre chose, un OVNI du travail en quelque sorte, ou plutôt un lieu à imaginer, en constante évolution, empreint de créativité et d’ouverture sur les champs du possible.

Tiers Lieux - Grande Halle Colombelles
Pour tout savoir sur les tiers-lieux, quoi de mieux que d’aller en voir un qui se construit (cliquer pour voir l’interview)

Un tiers lieu, qu’est-ce exactement ? Un néologisme, certes, issu d’un autre néologisme anglais « third place » qui désigne un lieu entre le domicile (first place ou « premier lieu ») et le travail (second place ou « second lieu »). Voire même un barbarisme car certainement que « troisième lieu » serait plus approprié.

Ces « tiers-lieux » sont intéressants, ils sont porteurs de communautés, il s’agit de véritables projets de société.

« Les tiers-lieux » comportent en eux-mêmes un grand nombre d’attributs propres à la constitution de communautés. Si leur localisation s’y prête, les différences et origines sociales peuvent être « aplanies », ce qui est malheureusement rarement le cas de nos jours, et le ce sentiment éprouvé par les gens qu’ils sont traités socialement comme des égaux. La conversation informelle y est l’activité principale et joue le role fondamental de liant. Un commentateur évoque les tiers-lieux comme étant la « pièce à vivre » de la société.

« les tiers-lieux, instigateurs de communautés » par Stuart M. Butler et Carmen Diaz, 2016- Brookings (organisme de recherche indépendant regroupant 300 chercheurs du public et du privé). Lire la suite

Pourquoi les marketeurs vont devenir des data marketeurs

Le Business Analytics Institute accueillera une nouvelle fois son université d’été en Data Science for Management à Bayonne, en France, du 2 au 11 juillet 2018. Dans cette série exclusive en cinq parties, nous explorerons la proposition de valeur unique de la BAI concernant l’amélioration de la prise de décision en matière de gestion.

Depuis que Harvard Business Review a déclaré, il y a quelques années, que Data Science était le « métier le plus sexy sur Terre », des milliers d’étudiants ont afflué à la poursuite de diplômes dans ce domaine.   Selon des estimations récentes, il y aurait environ 15 000 scientifiques qualifiés dans le domaine des données qui travaillent aujourd’hui – une comparaison infime avec les quatre-vingt-un mille ouvertures de spécialistes des données sur LinkedIn cette semaine. Eric Schmidt, de Alphabet, a récemment résumé la situation: «Une compréhension de base de l’analyse des données est extrêmement importante pour la prochaine génération de jeunes …» En tant que futur manager, pourquoi devriez-vous saisir cette opportunité en vous inscrivant à la Summer School ?

data marketeurs
Pourquoi les marketeurs vont devenir des data marketeurs

Pourquoi les entreprises sont-elles si intéressées par les données?

Klaus Schwab suggère que les données et les analyses ont jeté les bases d’une quatrième révolution industrielle.   Les chiffres de Statista étayent cette affirmation –   Les sociétés axées sur les données GAFA représentaient 229 milliards de dollars de revenus en 2017. La Commission européenne estime que la valeur des données personnalisées atteindra 1 000 milliards d’ euros d’ici 2020, soit près de 8% du PIB de l’UE. [v]   L’enquête de Cap Gemini auprès des dirigeants d’entreprises a révélé que 61% des répondants   « Reconnaître que les mégadonnées deviennent aussi précieuses pour leurs entreprises que leurs produits et services existants. Étant donné que le volume de données collectées  Avec une croissance moyenne de 40% par an, il n’est pas surprenant que les Data Scientists soient en forte demande. Lire la suite

Transformation digitale et marketing d’influence – interview @Traackr

Marketing d’influence et transformation digitale, voici le menu de la reprise de 2018. Il y a un peu plus d’un an que nous avons publié, avec mon ami Hervé Kabla, notre opus de la collection « à mon boss » dédié à la transformation digitale. Nos amis de Traackr ont eu la gentillesse de m’interviewer pour leur blog en anglais et, trouvant dommage que cette interview n’existe en français, j’ai profité de mes congés studieux pour combler cette lacune. Voici la traduction du billet de Morgane Néret que vous trouverez sur le site du fameux acteur franco-américain de l’influence, devenu depuis la publication de mon billet de 2013 le leader de ce marché dans le monde. 

La transformation numérique

est l’inévitable buzzword du moment et ce depuis au moins 5 ans. C’est également une partie très importante de la stratégie commerciale actuelle, comme l’a expliqué Didier Bonnet, qui a récemment fait le point sur son livre Leading Digital de 2014 dans une interview que nous avons réalisée en juillet 2018. Aujourd’hui, c’est à mon tour de partager une interview que j’ai donnée pour Traackr — lz plate-forme leader de gestion des influenceurs — dont j’ai réalisé ici une traduction et qui a été publiée sur leur blog.

Marketing de l’influence et transformation digitale par Morgane Néret (Traackr)

Dans leur livre intitulé  Le Digital expliqué à mon boss , Yann et Hervé Kabla donnent un aperçu de la transformation numérique et de son impact et de son impact futur sur la communication numérique dans tous les secteurs et toutes les professions, en supprimant quelques idées préconçues. Les auteurs partagent des conseils précieux pour ceux qui se demandent comment intégrer efficacement les techniques numériques dans leur stratégie.

Q1 – Comment définiriez-vous la transformation numérique? Et quels sont les enjeux?

Premièrement, il est important de faire la distinction entre le concept de transformation et celui de changement: une transformation est un changement vers un état inconnu et, comme pour tout ce qui est inconnu, certains peuvent trouver cela troublant.

Lire la suite

Leading Digital revisité par un de ses auteurs avec @capgeminiconsul

Depuis la publication du livre « Leading Digital » en 2014, beaucoup d’eau aura passé sous les ponts. Pour avoir une idée de ce qui s’est passé depuis et des nouveautés concernant la transformation numérique, j’ai interviewé  Didier Bonnet de Capgemini Consulting, l’un des auteurs du livre. J’en profite pour vous souhaiter un bel été et de vous donner rendez-vous pour la rentrée pour de nouvelles histoires et billets sur le sujet de la transformation digitale, du marketing et de l’innovation.

Leading digital, 5 ans après : le bilan

En termes de maturité, qu’est-ce qui selon vous a évolué au cours des 5 dernières années dans le monde  de la transformation numérique?

Leading Digital
Leading digital, 2014 par Western, Bonnet et McAfee

Tout d’abord, je pense que les choses ont beaucoup évolué dans la manière dont les entreprises ont abordé la transformation numérique. Il y a cinq ans, seules quelques unes d’entre elles s’en sortaient honorablement. Aujourd’hui, les entreprises se sont emparé de ce vocabulaire, et presque tout le monde a lancé un programme de transformation numérique.

Certaines entreprises comme Nike font vraiment de gros progrès dans ce domaine. De nouvelles technologies apparaissent, telles que l’IA, l’IoT entre autres, à des niveaux de complexité élevés. La difficulté de créer de la valeur a donc énormément augmenté et, par conséquent, nous constatons une polarisation entre les entreprises qui maîtrisent la transformation numérique et continuent d’adopter et d’expérimenter cette technologie de manière très efficace, et les autres.

La complexité du digital pose problème aux entreprises

Celles qui ne maîtrisent pas la transformation digitale en sont toujours aux prises avec les bases. Souvent, elles rencontrent des difficultés qui ne sont pas uniquement dues à la technologie, mais au fonctionnement de leur organisation. Des progrès ont été réalisés depuis 2014 en raison de tout le travail effectué sur la relation, l’expérience et les données clients et la conception (design) des applications. Mais par ailleurs, nous constatons que du côté du terrain, les progrès sont moins nombreux car les choses y sont beaucoup plus complexes.  Lire la suite

Top 100 marketing : Visionary Marketing dans classement des blogs marketing SEM Rush

top 100 blogs marketingTop 100 marketing SEMrush : Le blog de Visionary Marketing « Marketing & Innovation » a été classé dans le top 100 des blogs et médias français sur le marketing digital par SEMrush, la célèbre plateforme de SEO. En dehors du satisfecit, cela m’a permis d’aller me renseigner sur la société dont je croyais qu’elle était russe mais qui semble avoir été fondée à Philadelphie par deux geeks originaires de ce pays Oleg Shchegolev et Dmitri Melnikov en 2010.

top 100 blogs marketing

Pour tout savoir sur le parcours de Shchegolev et de SEMrush , lire cette interview du co-fondateur de la société dans le Huff Post, dont voici un court extrait traduit en français :

SEMrush est parti en 2018 d’un petit groupe d’experts en SEO et en informatique qui se sont regroupés dans un but précis : rendre la concurrence en ligne transparente, équilibrée, et faire que tout le monde ait les mêmes chances de réussite. Après 7 ans d’expérimentations et d’améliorations constantes du service, nous sommes devenus une des société leaders dans les services de veille concurrentielle en ligne pour les marketeurs. Le fait d’être passé d’une petite start-up à une grande société internationale, fait que SEMrush reste fidèle aux valeurs fondamentales qui ont fait son succès, c’est à dire s’adapter aux changements en suivant un plan rigoureux et toujours en plaçant les individus au-dessus des processus.

Notons au passage, pour ceux qui ne nous connaîtraient pas bien, que nous ne réalisons pas d’optimisation SEO particulière et nous contentons, depuis 23 ans, de publier du contenu de qualité sur Internet.

Nous avons repris quelques éléments du blog de SEMrush sur ce classement qui sera mis à jour régulièrement et dont nous avons repris les critères méthodologiques, en mode « citation », ci-après.

Visionary Marketing a été classé dans le top 100 des blogs et médias français sur le marketing digital par SEMrush, la célèbre plateforme de SEO. Click to Tweet

Il ne nous reste plus qu’à remercier nos fidèles lecteurs sans qui rien ne serait possible et pour lesquels nous continuons d’écrire plusieurs fois par semaine.

Lire la suite