Data marketing et ABM s’adressent aussi aux PME et TPE

ABM et data marketing sont-ils compatibles ?

Le mercredi 20 et jeudi 21 novembre 2019 à l’espace Champéret à Paris aura lieu la prochaine édition de data marketing Paris. Visionary Marketing est encore une fois partenaire média de ce salon et pour l’occasion, nous avons décidé d’interviewer trois personnalités du data marketing, deux conférenciers et un exposant. Commençons tout de suite par ce dernier, qui n’est autre que mon ami Hervé Gonay, PDG de GetQuanty que j’ai interrogé sur son sujet de prédilection : l’ Account-Based Marketing (ABM). On verra ici que le data marketing est véritablement un atout pour la BM dans les entreprises, et que celui-ci ne se limite pas aux grandes entreprises, mais partie particulièrement adaptée au TPE et PME.

ABM et data marketing s’adressent aussi aux PME et TPE

Interview d’Hervé Gonay, fondateur de GetQuanty

Je voudrais te parler justement de l’Account-Based Marketing (ABM) et de son rapport avec le data marketing. C’est un acronyme qui nous vient encore des Etats-Unis. En français on pourrait l’expliquer en disant que cela sert à concentrer son énergie sur des comptes clés pour pouvoir leur vendre plus et mieux. Et du coup rentrer sur ce compte pour pouvoir faire plus de revenus.

ABM et data marketing
Hervé Gonay la semaine dernière dans les locaux de Visionary Marketing

Au début, je n’y croyais pas lorsque le terme est arrivé en France, il y a 2 ou 3 ans. Tous mes clients me demandaient plutôt comment cibler un marché plus vaste, comment on génère des leads, puisqu’en fait en marketing B2B, la problématique est de trouver le bon client.

Lire la suite

Lecture du jour : comment déterminer ses mots de passe

Les mots de passe sont la hantise des utilisateurs et le cauchemar de la cybersécurité. Combien de personnes autour de vous ont-elles écrit leurs mots de passe sur un bout de papier qu’elles gardent en évidence sur leur bureau ou ailleurs. En 2019, cela pourrait paraître incroyable, et pourtant cela existe. Je remercie Bill Hess d’avoir attiré mon attention sur son guide de l’utilisation des mots de passe dans la vie réelle, dont je fournis une traduction pour le début de l’article ci-après. Je vous laisse découvrir la suite en ligne sur son site. Bonne lecture du vendredi et bon week-end.

Ci-après le début de l’article en anglais de Pixelprivacy traduit en français.

mots de passe
Réutiliser ses mots de passe ? Dans vos rêves.

Les vrais risques de l’utilisation des mêmes mots de passe dans la vie réelle
Et comment établir une politique de mots de passe sécurisés

Par le site Pixelprivacy

Les atteintes à la protection des données se produisent tout le temps, tout autour de vous. De nombreuses atteintes à la protection des données sont causées par un facteur commun apparemment innocent : les utilisateurs d’ordinateurs et d’appareils mobiles réutilisent leurs mots de passe sur plusieurs sites Web à un rythme alarmant.  Lire la suite

RGPD un an après : une grande hétérogénéité européenne

RGPD un an après, petit exercice de décodage. À écouter les bilans du RGPD ici et là, nous serions enfin arrivés dans le monde des bisounours. Il m’a paru important de décrypter les informations et pour cela, je me suis donc entretenu avec David Luponis, associé cybersécurité chez Mazars France, afin de faire un point sur les impacts de ce règlement un an après son application. Où on verra notamment que la réussite du RGPD se mesurera beaucoup plus sur un temps long et que – tout compte fait – dans le long terme, le RGPD pourrait donner naissance à un nouveau business – légitime celui-là – d’acquisition des données personnelles avec consentement.

RGPD un an après : une grande hétérogénéité européenne

J’ai écouté la radio ces derniers temps et ce que j’en ai compris c’est qu’en matière de RGPD tout était merveilleux, alors est-ce que c’est vrai ou faux ?

RGPD un an après
David Luponis, Mazars France : « 

Pas tout à fait. Ce qu’on voit c’est ce qui se fait depuis un an, mais il faut se souvenir que c’est une réglementation qui date de 2016. Les entreprises européennes avaient deux ans pour se mettre en conformité. Donc c’est un sujet qui a plutôt trois ans aujourd’hui. Le RGPD étant un règlement européen, il y a évidemment des interprétations dans chaque pays qui peuvent être différentes. Avec des pays très en avance de manière historique, notamment l’Allemagne. Et puis évidemment un certain nombre de pays qui ont découvert en 2016 ces sujets de protection des données. Cela se traduit donc par une grande hétérogénéité au niveau européen de ce qui se passe en termes de suivi de cette réglementation. C’est une vision pays par pays. Et puis en plus de tout cela, il y a une vision sectorielle.

Lire la suite

Comment réussir son projet de CMS (content management system)

Un projet de CMS est une aventure. Presque un voyage initiatique. Visionary Marketing a conçu en 2018 un livre blanc à ce sujet pour le compte de eZ Systems, que vous pouvez télécharger directement sur leur site. Pour le concevoir nous avons choisi un parti pris, d’une part en évitant de se focaliser sur les fonctionnalités (qui souvent accaparent les lanceurs de projets) et en se concentrant au contraire sur les grandes étapes du projet de CMS. En prime, à la fin du document, je partage mon expérience sur le sujet en faisant part de mes retours du terrain et de ma vision du futur sur ces sujets. Je vous en livre quelques lignes extraites du document en question, puis je vous emmènerai sur la préface de ce livre blanc sur le projet de CMS pour enfin vous inviter à en lire les détails et écouter les enregistrements en podcast la dizaine de grands témoins qui ont partagé leur expérience avec nous dont : Groupe Atlantic, Crédit Agricole, Conseil d’État, Aéroport de Nice et bien d’autres. Pour vous simplifier la tâche j’ai inclus l’interview de Xavier Isaac du Crédit Agricole.

projet de CMS
Le projet de CMS de A à eZ : un livre blanc que nous avons réalisé l’an dernier pour le compte de notre client eZ Systems

Mon retour sur le projet de CMS pour une grande entreprise multinationale

Beaucoup de ce livre blanc fait écho à ma propre expérience de déploiement de plateformes Web et de la mise en place de CMS dans les grandes entreprises où je suis passé. Et notamment un projet d’usine à sites qui continue à croître (ce qui est un signe de longévité dans un domaine où la technologie évolue au jour le jour). Le signe sans doute que les meilleurs choix technologiques s’effectuent dans la durée et non dans l’urgence, impression que j’ai pu conforter lors de la rédaction de ce guide.

Ce guide pratique a été aussi l’occasion de revoir les différentes étapes de ces projets de CMS et notamment de les structurer avec des conseils pratiques et orientés terrain, résultat de nos interviews avec des professionnels du domaine, ayant justement mené ce type de projets. C’était également l’occasion de faire le point sur les évolutions des projets de CMS, notamment dans les grandes entreprises et pour les projets conséquents.

Evolution du projet de CMS

J’ai pu mesurer les grands développements qui ont impacté les projets de CMS de ses 5 dernières années :

D’une part l’omniprésence de la « transformation digitale », terme sur lequel on peut débattre, même si sur le fond personne ne viendra contester aujourd’hui la place prépondérante du digital, par rapport à ce qu’il était il y a à peine 5 ans. Voilà de quoi réjouir les professionnels qui se sont investis depuis de nombreuses années afin de travailler sur l’importance stratégique du Web. Cette bataille-là est quasiment gagnée.

Les impacts de ce point sur les projets de CMS ne sont pas neutres : professionnalisation des approches, dissociation des aspects communication et business, gestion collaborative et décentralisée des ressources et des capitaux digitaux… Les points de rupture sont nombreux, et rendent les projets de CMS incontournables et fondamentaux.

Le CMS, autrefois objet de communication, et n’ayons pas peur de le dire, très peu intéressant pour beaucoup de monde, est devenu un enjeu crucial et central pour les projets de transformation d’entreprise qui ne pourraient pas fonctionner sans cela.

En parallèle de ces changements fondamentaux, il faut noter aussi les aspects technologiques profonds et rapides qui nous ont amenés aux plateformes d’infrastructures cloud et notamment de ce que l’on appelle le PaaS (Platform as a Service) : l’énorme montée en puissance de ces plateformes technologiques et leur incroyable sophistication ont rendu les déploiements technologiques bien plus aisés qu’ils ne l’étaient par le passé. Au point d’en bouleverser les organisations des DSI qui sont en complète reconfiguration.

Les aspects de dimensionnement et de montée en charge sont ainsi bien mieux réglés par ces solutions en ligne qui permettent une souplesse inégalée. On n’en n’est cependant pas pour autant à la fin de l’évolution des projets de CMS.

Je vois enfin ce guide comme une version de transition qui fait la synthèse entre l’ancien monde du Web tel que nous ne connaissions il y a 10 ans et celui, encore naissant, qui nous attend dans les 5 prochaines années. Préparons-nous encore à de profonds changements alors que le Web avance peu à peu vers les 4 milliards d’utilisateurs sur l’ensemble de la planète.

Lire la suite

Transformation digitale 2.0 : la transformation est un processus continu

Transformation digitale 5 ans après, une transformation digitale 2.0 en quelque sorte. Et c’est justement le titre choisi par Michaël Tartar et David Fayon pour la deuxième version de leur ouvrage qui évoque la phase de transition dans laquelle nous sommes actuellement : transformation digitale 2.0 publié aux éditions Pearson en 2019 et qui est sorti un peu avant l’été.

Transformation digitale 2.0 : un processus continu

transformation digitale 2.0

Notre quotidien est aujourd’hui rythmé par les technologies du numérique. 130 millions de smartphones sont vendus chaque mois dans le monde et le nombre d’objets connectés continue de croître.

En une quinzaine d’années, nous avons parfaitement intégré les réseaux sociaux dans notre quotidien. On peut observer leur impact au niveau comportemental et au niveau médiatique.

Bien entendu, ce bouleversement n’épargne pas le monde de l’entreprise.

Bien que sa forme varie, la transformation digitale touche effectivement tous les secteurs.

L’exemple le plus connu, et sans doute le plus violent, à été la disruption du secteur du transport de personnes ou ubérisation (qui est largement rentré dans le language courant depuis).

N’ayant pas anticipé ce phénomène, les sociétés de taxi traditionnelles se sont retrouvées face à un concurrent bien trop en avance… pour finalement se trouver dans l’obligation de les copier pour ne pas disparaître. Lire la suite