Marketing et ventes : technologie sans humain n’est que ruine de l’âme – #RIM2019

Le Marketing évolue sans cesse comme l’a écrit maintes et maintes fois Bernard Cova dans ses fameux ouvrages. L’évolution de la technologie et le changement de comportement des clients créent des enjeux très importants d’intégration, d’alignement entre le marketing, la vente, la RH et la DSI. En B2B, les fonctions de marketing et de vente se rapprochent même de plus en plus. Les directeurs marketing sont en effet constamment sollicités pour apporter des « leads » aux vendeurs.

Marketing et vente indissociables mais le chemin sera encore long

C’est même l’origine de l’engouement (récent en France) autour du marketing automation. A l’opposé, les vendeurs B2B, sont sans cesse poussés dans leurs retranchements afin de changer leurs méthodes et de « monter dans la chaîne de valeur ».

Bref, la profession du marketing-vente (à mes yeux, ces deux points apparemment opposés sont difficilement dissociables) est sous pression constante pour se réinventer et optimiser ses résultats.

marketing RIM
Les rencontres Intenrationales du marketing (RIM) de 2019 se tiendront, comme en 2018, à Marrakech du 3 au 8 octobre

A l’issue de la version 2018 des RIM, les Rencontres Internationales du Marketing en B2B, co-organisées par Innovcom et TBMS, j’ai invité Stéphane Munier à venir nous décrire ces tendances, dans une interview filmée dans nos locaux. Lire la suite

Marketing et ventes : technologie sans humain n’est que ruine de l’âme – #RIM2019 was last modified: mars 14th, 2019 by Yann Gourvennec

Les 4 étapes de la BI augmentée par les Big Data et l’IA

BI Big Data et AIJ’ai commencé à travailler dans le domaine des Big Data avec un grand acteur européen de la Business Intelligence (dont Visionary Marketing a conçu et démarré le blog et rédigé le premier livre blanc « du Big Data au big busine$$ »).

J’ai ainsi été confronté au combat entre BI et Big Data et pensais, à l’époque, que l’un et l’autre étaient liés et que les ingénieurs et ingénieurs commerciaux dédiés à la BI seraient comme des poissons dans l’eau dans le nouveau domaine des Big Data.

Mais sur le terrain, les résistances étaient nombreuses et parfois virulentes.

Depuis, en 5 ans à peine, les Big Data sont venues bouleverser le domaine de l’informatique décisionnelle et c’est cette histoire que nous raconte fort bien Gregory, Directeur Ventes et Marketing (CSMO) d’Invenis, une startup installée dans les superbes locaux de Station F.

Cependant, comme vous le verrez dans cette interview, l’intégration des deux disciplines n’est toujours pas terminée, et de grands progrès sont encore à réaliser pour faire en sorte que la barrière entre ces deux mondes s’estompe. Et c’est justement ce à quoi s’est employé Invenis et, au vu de la croissance de leurs équipes, avec un succès certain.

BI, Big Data et intelligence artificielle (IA) : quelques explications

La Business Intelligence (BI) ou en français, informatique décisionnelle, existe depuis le début des années 80. Cela s’est accéléré dans les années 2010, et de nouvelles technologies sont apparues auprès des entreprises ; les big data mais également l’intelligence artificielle.  Lire la suite

Les 4 étapes de la BI augmentée par les Big Data et l’IA was last modified: février 5th, 2019 by Yann Gourvennec

Vente et marketing : imaginer le futur avec l’intelligence artificielle

Data marketing : quand vente et marketing ne feront plus qu’un 

Avec le data marketing, la vente et le marketing ne feront plus qu’un. Ce poncif du futur du marketing est en train de devenir réalité grâce à des startups comme Bluedme qui adaptent des modèles prédictifs et combinent les données pour enrichir les systèmes de CRM tout en permettant de pousser des suggestions d’actions commerciales vers les vendeurs qu’ils nomment « next best actions ». Explications avec le directeur marketing de Bluedme, Cédric Mora.

data marketing et vente
le data marketing et l’IA permettent d’accélérer la vente et de la rendre plus performante grâce aux « Next best actions » Au point que le rapprochement entre marketing et vente devient une réalité (en B2B)

La machine ne remplacera pas l’homme, elle le dotera de super pouvoirs

J’ai interviewé Cédric Mora, directeur marketing de Bluedme afin qu’il vienne brièvement m’expliquer deux de ses cas clients et qu’il remette l’IA en perspective dans son utilisation pour la force commerciale et le marketing.

Dans sa conclusion, Cédric est formel, l’homme et la machine vont travailler ensemble. Il ne s’agit cependant pas de prédire que l’homme sera remplacé par la machine, et je me suis même permis dans la vidéo de faire un petit clin d’oeil à notre ami Stéphane Amarsy, auteur d’un livre sur le sujet et dont vous pouvez voir l’interview ici.  Lire la suite

Vente et marketing : imaginer le futur avec l’intelligence artificielle was last modified: janvier 28th, 2019 by Yann Gourvennec

La France est-elle championne du monde de la vente ? avec @pipedrive

La France est-elle championne du monde de la vente ?

Championne du monde de la vente la France ? Non mais sans blague …

Voici un petit exercice de content marketing amusant que ne renierait pas mon ami Hervé Kabla et que je pensais vous offrir en guise de cadeau de départ en vacances. C’est le content marketing manager de la société de CRM Pipedrive qui m’a partagé cette infographie (avec un petit décalage) que j’ai trouvée non seulement fort bien faite mais parfaitement adaptée à nos sujets de Visionary Marketing. Bravo donc à Pipedrive, voilà des gens qui savent utiliser Twitter.

Etant donné notre réputation dans le domaine, la réponse est évidemment non. Nous ne figurons même pas dans les 20 premiers pays mondiaux en qualité de taux de conversion. Pipedrive a calculé les taux de conversion des différents pays sur sa base et en a déduit son propre championnat du monde de la vente.

On remarquera que les Australiens ont pris leur revanche sur les bleus, ils figurent en 4ème place. Bonne nouvelle, les Allemands, toujours premiers de la classe sont encore plus mauvais que nous. Décidément ce n’est pas la bonne année pour Mezut Özil et ses camarades (ou ex camarades en l’occurence).

L’Italie n’a pas réussi à se qualifier mais on remarquera que nos camarades transalpins sont loin d’être mauvais. Même l’Argentine est devant nous, Maradonna va pouvoir nous faire un doigt d’honneur. Lire la suite

La France est-elle championne du monde de la vente ? avec @pipedrive was last modified: janvier 28th, 2019 by Yann Gourvennec

Protection des marques : élément clé pour éviter la perte de ventes

D’après la dernière étude de MarkMonitor, près de la moitié des marques (47%) perdent des ventes à cause de la contrefaçon ou du piratage ; les entreprises comme les consommateurs sont fortement exposés aux produits contrefaits (produits de luxe, cosmétiques, médicaux, électroménagers, etc.) en ligne. Or, seulement 64% des entreprises mettent en place des mesures pour protéger leur marque sur la toile, ce chiffre soulève donc plusieurs interrogations : les consommateurs font-ils toujours confiance aux sites e-commerce lorsqu’ils achètent sur Internet ? Quel est l’impact du marché des contrefaçons et de la cybercriminalité sur les marques ? Pour m’éclairer sur ce sujet, j’ai interviewé Stéphane Berlot, Responsable des ventes de la filiale France et Benelux de MarkMonitor.

47% des marques perdent des ventes en raison de la contrefaçon et du piratage

Une protection difficile à mettre en place

Selon l’étude de MarkMonitor menée en novembre 2017, 54% des répondants (924 décideurs marketing de 9 pays du monde : le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, la Suède et le Danemark) considèrent que la protection des marques est sous-estimée dans leur organisation. Face à des problèmes de quantification de la valeur perdue à cause des infractions (41%), un manque de données fiables (32%) et une incapacité de prioriser les infractions (29%), les entreprises ont de grandes difficultés à prendre des mesures adéquates en terme de protection. D’autres sont dans l’incapacité de mener une stratégie de protection de marque pour deux raisons : un coût trop élevé (65%) et un manque de temps et de ressources (64%).

Lire la suite

Protection des marques : élément clé pour éviter la perte de ventes was last modified: janvier 28th, 2019 by Claire Sorel