Quel avenir pour le coworking et la collaboration au cœur de Paris ?

coworking chez Greenspace
Le coworking façon greenspace : avec sa cabine de téléphérique

Le coworking ne se résume pas aux grands acteurs californiens qui remplissent des milliers de mètres carrés dans les beaux quartiers de Paris.

Le paysage des nouveaux modes de collaboration et de travail comprend aussi et surtout de petits acteurs. C’est le cas de l’espace Greenspace de mon ami Amaury de Buchet.

Une réussite qui a déjà 10 ans et qui doit – pour sa réussite – beaucoup au savoir-faire d’Amaury en matière de Web marketing.

Afin d’en savoir plus, et de prendre l’avis d’Amaury sur le futur de la Profession, je l’ai interviewé dans ses locaux en fin d’année dernière.

Dans une rue tranquille à 600 mètres de la place de la Bastille, au 28 rue du Chemin Vert, se trouve son espace de coworking. Greenspace dédie 750 mètres carrés à une centaine de coworkers, en start-up ou en freelance.

Je me suis entretenu avec Amaury pour qu’ils nous explique les clés de cette réussite et sa vision de l’avenir du coworking, à Paris et ailleurs.

le coworking tranquille
Greenspace : la force de travail tranquille

Un retour d’expérience depuis le lancement de Greenspace ?

Depuis la création de l’espace, il y a 10 ans, il y a eu des changements majeurs dans le domaine du coworking. Auparavant, seules les petites équipes étaient intéressées par ce type d’espaces.

Une à trois personnes au maximum. Au-delà, elles prenaient leurs propres locaux.

Depuis 3 ans nous a expliqué Amaury, on commence à voir arriver de plus grosses équipes de plus de 10 personnes qui veulent s’implanter sur l’espace de travail de Greenspace.

Il est vrai que le prix au mètre carré est plus élevé dans un espace partagé, mais il donne accès à une communauté et à des espaces partagés.

On peut ainsi se concentrer sur son travail sans avoir à se soucier du chauffage ou de l’accès internet.

Coworking, fablab ou télé centre ?

Amaury est l’un des fondateurs du collectif des tiers lieux d’île de France, voici la définition d’un tiers lieu qui a été retenue : un espace de travail collaboratif utilisable de manière flexible.

Parmi les différentes formes de tiers lieux il y a :

  • l’espace de coworking : partagé entre travailleurs indépendants, start-ups et salariés. Il permet de mutualiser les outils et encourage l’échange et l’ouverture.
  • Le télécentre, souvent situé en banlieue, c’est le bureau à mi-chemin de l’entreprise et du domicile.
  • Enfin, le fablab va proposer du matériel plus spécifique comme des laboratoires ou des logiciels opensource.

Quel avenir pour le coworking ?

Aux États-Unis, 40% de la population sera en freelance d’ici 2020. En France, l’augmentation des travailleurs indépendants est également rapide avec plus de 10% par an.

Cette transformation forte de l’économie par les freelances requiert de nouveaux lieux de travail, de socialisation, d’échanges et d’apprentissage. Lorsqu’on ne peut compter que sur soi-même, parfois le mook ne suffit pas. Dans cet environnement, l’échange est plus vivant et c’est une manière pour l’indépendant de rompre l’isolement.

L’une des promesses des espaces de coworking, est la mise en relation et l’animation de l’espace. Chez Greenspace, on y organise des déjeuners, des afterworks, avec des ateliers pour présenter les uns avec les autres.

Lors du recrutement des coworkers, Amaury essaye de travailler sur la diversité et la complémentarité des profils.

Quel avenir pour Greenspace ?

Les espaces de coworking parisiens, historiquement, étaient plutôt sur des surfaces de 200 à 300 mètres carrés. Depuis l’arrivée de Wework et Nextdoor, l’écosystème a évolué.

Paradoxalement, l’arrivée des gros promoteurs immobiliers n’est pas forcément synonyme de stress pour les petits acteurs. Amaury voit dans ce changement une contribution à élargir considérablement le marché.

En conséquence, l’investissement en communication et en développement consenti par ces grandes sociétés a été également un facteur de promotion du concept, dont les petits acteurs comme Greenspace a pu profiter. Amaury est donc confiant pour le futur et nous souhaitons longue vie à son bel espace de coworking que je vous invite à découvrir au travers de cette vidéo.

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing.
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.