Le digital se démocratise, mais l’humain reste important

Le digital se démocratise, mais l’humain reste important was last modified: décembre 1st, 2017 by Alice Martin

Intelligence artificielle : vers une automatisation augmentée des fonctions marketing, commerce et relation client

Comment l’intelligence artificielle interviendra dans les fonctions marketing, commerce et relation client ? Quels sont les objectifs recherchés par les projets d’automatisation du dialogue et de la conversion client ? Pour comprendre l’impact de l’intelligence artificielle dans l’automatisation de la conversion client, nous avons interviewé Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de Markess sur l’étude réalisée entre septembre et octobre 2017 auprès de 80 décideurs du marketing, du commerce et de la relation client intitulée : Automatiser la conversion client grâce à l’IA : des chatbots à l’attribution marketing.

L’intelligence artificielle, véritable moteur d’automatisation

74% des décideurs interviewés par Markess affirment qu’ils intégreront l’intelligence artificielle pour automatiser leurs actions quotidiennes. Cette automatisation augmentée des tâches répond à ces objectifs :

  • Renforcer l’expérience client avec une amélioration de la qualité des échanges et une personnalisation de cette relation client ;
  • Supprimer certaines actions humaines à faible valeur ajoutée dans le cadre d’une amélioration de la qualité et une diminution du risque d’erreur ;
  • Optimisation de certains processus : récolter des informations capitales sur le client, personnaliser chaque offre, répondre rapidement aux sollicitations des clients, consacrer du temps à l’aspect humain dans la relation client, etc.

Lire la suite

Intelligence artificielle : vers une automatisation augmentée des fonctions marketing, commerce et relation client was last modified: décembre 18th, 2017 by Claire Sorel

Baromètre du numérique 2017 : essor incontesté des pratiques mobiles

42% des Français utilisent le plus souvent le mobile pour se connecter à Internet, contre 38% pour l’ordinateur. Au total, 64% des Français utilisent leur smartphone pour surfer sur le Web. En somme, on observe qu’Internet est chaque jour plus présent dans la vie des Français avec un essor fulgurant des pratiques mobiles, mais est-ce le cas pour tous les Français ? Quelles sont les tendances du numérique en 2017 ? Comment les Français utilisent-ils le numérique dans leur vie personnelle et professionnelle ? En 2017, quels sont les progrès et les difficultés auxquels le numérique est confronté ? C’est pour répondre à toutes ces interrogations que l’Arcep, le CGE (Conseil Général de l’Economie) et l’Agence du Numérique ont piloté leur enquête annuelle sur les tendances du digital. Menée par le CREDOC, cette étude a été réalisée en face-à-face selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon représentatif de 2209 personnes de 12 ans et plus. Je vous laisse découvrir les points essentiels à retenir de ce baromètre du numérique 2017.

 baromètre du numérique 2017

Le smartphone préféré à l’ordinateur pour accéder à Internet…

Le smartphone est devenu est un objet incontournable ; 73% de la population française en est équipé. En 2017, les Français privilégient leur mobile pour se connecter à Internet (47%), devançant ainsi l’ordinateur (38%) et la tablette (7%).

A la maison, comme en dehors, l’usage du mobile est en forte augmentation en France. A leur domicile, 51% des Français préfèrent naviguer sur le Web avec leur smartphone, soit une évolution de 9 points par rapport à 2016.

 

baromètre du numérique 2017

Le smartphone est également synonyme de mobilité, la population française accède désormais à Internet à n’importe quel endroit où elle se trouve (à condition d’avoir de la 4G), ce qui facilite les échanges ; 43% des Français utilisent la messagerie instantanée présente sur leur mobile pour communiquer avec leur entourage, contre 32% l’année dernière.

D’autres usages numériques sont en hausse sur mobile : 60% des Français consultent leurs mails via leur smartphone, 55% d’entre-eux téléchargent des applications mobiles, 44% regardent des vidéos, 31% utilisent les messageries instantanées pour passer des appels.

Lire la suite

Baromètre du numérique 2017 : essor incontesté des pratiques mobiles was last modified: décembre 13th, 2017 by Claire Sorel

Télétravail et visioconférence, deux tendances complémentaires

Le télétravail représente aujourd’hui un phénomène non négligeable. D’ailleurs, selon la loi, il fait désormais partie des droits du salarié. Le cabinet Kronos a mené une étude sur ce sujet et déclare que 16,7 % des Français télétravaillent plus d’une journée par semaine. Cette nouvelle méthode de travail permet aux salariés de mieux gérer l’équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle. Le travail à distance est au coeur de nombreux débats ; certains cadres sont d’accord avec mon dernier propos, et d’autres sont plus sceptiques. La confiance, la productivité et l’efficacité sont des facteurs qui pèsent lourdement sur l’avis des cadres. Les outils de collaboration trouvent aussi leur place, qui est cruciale, dans ce débat

 

Source : DR Kronos, http://www.cget.gouv.fr/chiffres-teletravail-2016

Le télétravail, une tendance croissante

Les débuts du télétravail sont compliqués : les chefs d’entreprises et les managers étaient plutôt frileux à l’idée de ne pas avoir leurs salariés à proximité. Heureusement, cette perception a rapidement changé. D’après une étude menée par Randstad en 2016, 48% des entreprises du CAC 40 ont recours à cette pratique de travail à distance.

télétravail et collaboration

Aujourd’hui, d’autres tendances émergent grâce au télétravail, comme les « digital nomads » ou les espaces de « coworking » qui se multiplie à une vitesse incroyable. En Ile-de-France, le nombre d’espaces de coworking augmente de 785% en 5 ans. Selon le cabinet d’immobilier Arthur Lloyd, l’équivalent de 10 terrains de foot sera ouvert en 2017.

Les outils de collaboration, clé de réussite du télétravail

D’après la définition de Boursorama, « le télétravail est un mode de travail qui permet de réaliser des tâches pour un employeur ou un client sans se rendre dans ses locaux, grâce aux moyens de communication modernes. »

Lire la suite

Télétravail et visioconférence, deux tendances complémentaires was last modified: mai 15th, 2019 by Mia Tawile

IA & Data prédictive : comment évolue la tendance chez les marketeurs ?

L’IA est souvent mise en avant comme une technologie dont le but est de remplacer les humains par des robots. Mais est-ce la vérité ? Quelle est la réalité de l’IA ? Comment promouvoir une vue positive et raisonnée de l’IA ? Pour répondre à toutes ces interrogations sur ce sujet, Data Festival a invité Yann Gourvennec à animer une table ronde le 28 novembre 2017. Quatre participants ont échangé sur ce thème : Bertrand Fredenucci, Co-Fondateur d’Alphalyr, Jean-Christophe Bouramoué, CEO/CTO chez Tale of Data, Matthias Oehler, Chief Data Officer chez FDJ et Jean-René Boidron, CEO chez Kameleoon. Le but de cet échange était de répondre à cette problématique : IA & Data prédictive : quel véritable apport pour les directions marketing ?

IA

Les avancées de l’IA et du Data Marketing

Comme le dit Jean-René Boidron, il est important de se rappeler que « les technologies ne sont pas nouvelles en soi ; c’est l’émergence du digital qui a changé la donne », les données sont de plus en plus nombreuses et diversifiées.

Bertrand Fredenucci explique que pour comprendre l’IA, « il faut d’abord définir le périmètre que recouvre ce terme. Selon lui, cela recouvre quatre niveaux complémentaires :

  • D’abord la constitution d’un socle de données fiables. Sans cela c’est le ‘shit in, shit out’.
  • Ensuite, un ensemble de code source qu’il qualifierait de ‘classique’. Il va permettre de collecter, structurer, interagir avec les interfaces vers les hommes (UX) et les machines (IO)
  • Puis vient de l’algorithmie statistique plus ou moins sophistiquée. C’est déjà de l’IA. 
  • Enfin, on peut y intégrer du machine learning ou du deep learning si l’on veut aller plus loin. Là, le code n’est plus explicite. Après apprentissage, vous vous contentez de constater le taux de succès de la machine.

Selon Bertrand, le seul juge est l’efficacité. Il est interdit de sauter une étape, c’est l’échec garantit.

Lire la suite

IA & Data prédictive : comment évolue la tendance chez les marketeurs ? was last modified: décembre 7th, 2017 by Claire Sorel