Mobile First : 3 périodes principales et perspectives pour le Web du futur avec @Alexjubien

Depuis 2011, et la parution du livre mobile first de Luke Wroblewski, le web mobile n’a cessé de se développer. Aujourd’hui il est absolument nécessaire d’adapter nos contenus au mobile, voire même de prioriser ce support lors de la conception.

Mobile first : un sujet devenu incontournable

Un utilisateur de smartphone passe environ 90% de son temps sur des applications contre seulement 10% sur le Web.

mobile first
Le mobile implique de revoir complètement la façon dont on conçoit et valide les contenus.
Certaines entreprises comme Instagram ou Snapchat ont même pris le pari de n’être disponibles que sur smartphone, et de ne garder une présence Web que pour la découverte de l’application.

Dans une interview parue chez Viuz, j’ai demandé à Alexandre Jubien, conférencier et expert mobile (et un de mes profs dans le master spécialisé Digital Business Strategy de GEM), de nous faire part de son expérience et de sa vision du web mobile, depuis l’avènement du mobile first, jusqu’au mobile only. Lire la suite

Marketing et ventes : technologie sans humain n’est que ruine de l’âme – #RIM2019

Le Marketing évolue sans cesse comme l’a écrit maintes et maintes fois Bernard Cova dans ses fameux ouvrages. L’évolution de la technologie et le changement de comportement des clients créent des enjeux très importants d’intégration, d’alignement entre le marketing, la vente, la RH et la DSI. En B2B, les fonctions de marketing et de vente se rapprochent même de plus en plus. Les directeurs marketing sont en effet constamment sollicités pour apporter des « leads » aux vendeurs.

Marketing et vente indissociables mais le chemin sera encore long

C’est même l’origine de l’engouement (récent en France) autour du marketing automation. A l’opposé, les vendeurs B2B, sont sans cesse poussés dans leurs retranchements afin de changer leurs méthodes et de « monter dans la chaîne de valeur ».

Bref, la profession du marketing-vente (à mes yeux, ces deux points apparemment opposés sont difficilement dissociables) est sous pression constante pour se réinventer et optimiser ses résultats.

marketing RIM
Les rencontres Intenrationales du marketing (RIM) de 2019 se tiendront, comme en 2018, à Marrakech du 3 au 8 octobre

A l’issue de la version 2018 des RIM, les Rencontres Internationales du Marketing en B2B, co-organisées par Innovcom et TBMS, j’ai invité Stéphane Munier à venir nous décrire ces tendances, dans une interview filmée dans nos locaux. Lire la suite

Marketing influence et transparence en B2C avec @sbouillet et @Influence4you

Marketing de l’influence et transparence font-ils bon ménage ?

marketing influence
Stephane Bouillet, fondateur et PDG de Influence4You, experte en marketing de l’influence

J’ai accueilli récemment Stéphane BOUILLET chez Visionary Marketing. Stéphane est fondateur d’Influence4you mais aussi de Gamoniac et cela faisait quelques années que je ne l’avais vu. A la faveur d’une interview à la TV j’ai repris contact avec lui afin de faire un point sur le marketing de l’influence en B2C et sur un sujet qui me tient à coeur : la transparence. Influence4you est une agence composée de 40 experts du  marketing de l’influence, chargés de mettre en relation des marques qui veulent cibler le B2C avec des influenceurs. Que ce soit des top influenceurs ou des micro influenceurs, avec des communautés allant de 2000 à 20 millions d’abonnés sur Youtube ou Instagram.

Ancien PDG et fondateur de Gamoniac.fr, un site e-commerce spécialisé dans les jeux vidéo, Stéphane a un jour fait un partenariat avec un YouTuber qui, en un tweet, a fait sauter leur serveur. Par la suite ils ont co-organisé un concours et, en 4h, l’influenceur a ramené 110.000 participants sur la plateforme. En 2012, Stephane décide donc de monter l’agence Influence4you, à l’heure où le marché de la publicité n’appréhendait pas le potentiel de ces YouTubers, tandis que les jeunes passaient déjà plus de temps à regarder des influenceurs que des sites média traditionnels.

Quelle a été l’évolution du marché de l’influence depuis 2012 ?

Il y a eu une professionnalisation des influenceurs et une professionnalisation de ce qu’attendent les marques. Le niveau d’exigence a augmenté concernant la véracité des profils, qui deviendront représentants de la marque auprès de leur communauté.

La transparence lors de ce type d’opération est le premier point du brief. Notamment parce qu’il est inscrit dans le code de la consommation que sont réputées trompeuses, les pratiques commerciales qui ont pour objet d’utiliser un contenu dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement.

Globalement, ce devoir de transparence est respecté par la plupart des influenceurs. En effet, la communauté de YouTube est plus informée sur ce sujet et les YouTubers qui ne seraient pas honnêtes avec leur communauté se feraient rapidement recadrer.

Lire la suite

Quand l’informatique quantique réinventera le marketing par les data avec @bigdataparis et @microsoftfrance

L’informatique quantique révolutionnera-t-elle le marketing de demain ?

Avec les Big Data va sans dire. Telle est la question que j’ai posée – et quelques autres – à Bernard Ourghanlian, CTO de Microsoft et Pape de l’innovation technologique. J’avais assisté à sa présentation remarquable de 2017 à MS Experiences sur l’informatique quantique et j’avais été impressionné par ce sujet que je ne connaissais pas bien (même si nous avons travaillé sur le concept de marketing quantique avec notre client et partenaire GetQuanty et que je connaissais les grands principes). Il m’a semblé intéressant alors que le salon Big Data Paris, dont Visionary Marketing est partenaire média, s’annonce la semaine prochaine, d’interroger Bernard, qui y sera présent en tant que présentateur, afin de savoir si ce monde de l’informatique quantique avait progressé depuis lors. Et surtout, de comprendre si cette innovation encore largement méconnue, et largement absente des commentaires, aura un impact et à quel terme sur ce marketing dont on dit sans cesse qu’il va se révolutionner avec la data (et donc avec la puissance de calcul qui permettra de présenter ces données).

informatique quantique
L’informatique quantique était au menu de Ms Experiences 2017 (ci-dessus). Bernard Ourghanlian sera présent cette année au salon Big Data Paris pour nous partager son expertise.

Qu’est-ce que l’informatique quantique ?

L’informatique quantique (ou Quantum Computing en anglais) est une approche dans laquelle on essaie, au sein d’un ordinateur qui a des propriétés très particulières, de fonctionner en quelque sorte comme fonctionne la nature.

Les phénomènes quantiques sont des phénomènes que l’on observe, dont on sait qu’ils fonctionnent, qui permettent à un GPS ou à un laser de fonctionner par exemple, mais qui sont incompréhensibles pour nous les humains car leur échelle ne nous est pas perceptible. Lire la suite

Big data et IA au service de la finance au salon @BigDataparis

salon big data 2019À l’occasion du salon Big Data qui a lieu à Paris les 11 et 12 mars Prochain, et dont Visionary Marketing est partenaire média à nouveau cette année, nous avons pu nous entretenir avec Mikael Le Bars, expert en Intelligence Artificielle chez 89C3R. 

89C3R c’est la « digital factory » de Natixis.
Cette entité située au coeur de la DSI regroupe diverses équipes d’experts spécialisées dans différents domaines notamment de la blockchain, l’intelligence artificielle, le big data ou encore la robotique. Ce laboratoire localisé au coeur de Paris a pour rôle d’accompagner les métiers de la banque et de l’assurance dans les solutions liées à la transformation digitale.

Mikael Le Bars fait partie de l’équipe Intelligence Artificielle & Big Data de 89C3R. Ses missions portent notamment sur l’exploitation des data lakes de Natixis et du Groupe BPCE.

Le modèle sur lequel Mikael et l’équipe BGC Financements travaillent depuis fin novembre concerne la gestion des financements aux entreprises. Il est pensé comme une aide à la gestion plutôt qu’un module autonome et devra permettre d’assister les équipes dans la prise de décision.

Cette assistance se matérialise dans l’anticipation et la détection les actions qui mériteraient d’être entreprises en priorité. Afin de s’y retrouver dans la volumétrie de dossiers, cet algorithme devra permettre de mettre en avant les dossiers à gérer en priorité, dès le début de chaque mois, via une visualisation sous forme de calendrier avec des journée colorée en fonction du nombre de dossiers qui nécessitent une attention particulière.

Lire la suite