Innover avec les « aigles » : hauteur de vue et connaissance terrain #irev10x

Innover avec les aigles ? Pourquoi avec les aigles ? Innover est très simple et en même temps ultra complexe. Au vu des incantations à l’innovation que j’ai vue sur le terrain pendant ma carrière, on pourrait même croire que c’est le but de la majorité. On sait pourtant depuis Scott Berkun que cela est tout sauf vrai. L’innovation fait souvent peur, et cela est normal, car innover c’est faire « nouveau », faire autrement, faire différemment, ne pas laisser le train train s’installer. Et pour cela, il faut des individus capables d’innover : une capacité pas aussi bien partagée qu’on pourrait le croire. Pour avancer, pour réussir sa transformation digitale, il faut être capable d’ innover avec les aigles, ces profils singuliers, capables de voler au plus haut, tout en comprenant le terrain, et en faisant des allers-retours entre terrain et stratégie. Explications avec Gregory Pallière, Aigle chez notre client iRevolution, avec qui nous travaillons dans le cadre de ce projet du musée des horreurs de la transformation digitale.

innover avec les aigles

Innover avec les aigles – premier âge

Il y a de nombreuses années je faisais partie d’un groupe de consultants — issus pour la plupart de la même société d’informatique pionnière — chez Capgemini, la grande société de conseil et d’ingéniérie informatique (aujourd’hui on dit ESN, entreprise de service du numérique, mais ce terme n’est pas toujours très clair ni forcément approprié pour tous les acteurs de ce secteur). Lire la suite

Dessine-moi une stratégie digitale : définition et principes #irev10X

Stratégie digitale, transformation digitale …

Il est étrange que les termes les plus utilisés soient aussi ceux que l’on comprend le moins ou que l’on a le moins bien définis. On les prend pour argent comptant et, sous prétexte qu’ils sont à la mode, on en déduit que tout le monde les comprend de la même manière quand on les utilise.

Rien n’est plus faux. Dans le domaine du digital (d’ailleurs, rien que le terme de « digital » permet les interprétations les plus folles) les vocables les plus farfelus circulent en permanence.

Coincés par la mode, les professionnels les utilisent en masse sans vraiment toujours comprendre à quoi ils correspondent. Si vous ne les utilisez pas, vous passez pour un has-been.

Selon Yahya El Mir, co-fondateur de iRevolution, une vraie stratégie digitale réussie, c'est quand on a fait X10
Selon Yahya El Mir, co-fondateur de iRevolution, une vraie stratégie digitale réussie, c’est quand on a fait X10

Dans le cas de la stratégie digitale, il a il y a bien un soucis en matière d’interprétation, mais on aurait bien tort de croire que c’est parce que cela ne veut rien dire. Voilà pourquoi nous avons créé le musée des horreurs de la transformation digitale avec notre client iRevolutionLire la suite

Technologie, innovation et de l’art d’enseigner @leeschlenker @weareleornard @grenoble_em

Technologie et innovation : domaine passionnant enseigné par un homme passionné

Technologie et innovation sont indissociables dans nos domaines. Mais pour bien percevoir l’innovation il faut non seulement avoir de bons doigts à mettre sur le clavier (à défaut, la reconnaissance vocale fera le travail comme dans mon cas quand j’écris un livre), il faut surtout avoir de bons yeux (au sens figuré car nous n’avons pas tous cette chance et c’est mon cas). Etre capable de regarder l’innovation d’un oeil aiguisé. A l’aune de l’expérience. C’est ce qu’explique ce billet dédié à un module de formation de Lee Schlenker sur Technologie & Innovation dans le cadre de mon Master Spécialisé : Advanced Master’s in Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management.

Cette expérience, c’est elle qui fait que les élèves descendent des gradins et se regroupent autour du professeur (oui, professer n’est pas un gros mot, c’est  tout simplement « déclarer, exprimer publiquement et hautement une opinion, une théorie » mais cela doit aussi être susciter l’adhésion par sa hauteur de vue, sa capacité à mettre en image, à emmener les apprenants au-delà de la propre perception de leur besoin.

Technologie et innovation
Le cours technologie et innovation du master spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management a été dépaysé le 7 avril dans les superbes locaux de Leonard, l’accélérateur de Vinci.

Et même si Camus a déclaré que c’était un lieu commun que de comparer les théories (philosophiques) et la conduite de ceux qui les professent, l’exemplarité fait force de démonstration, elle impose le respect, elle crée l’adhésion. On peut, comme Schopenhauer cité toujours par Camus, professer le suicide devant un bon repas et être néanmoins sincère, mais la preuve du réel et la cohérence entre pensée et action me paraissent certes plus « communes » mais terriblement efficaces. Les apprenants ne s’y trompent que rarement. Lire la suite

Grands groupes startups et l’Omerta de la transformation digitale

Grands groupes et startups : voici un sujet qu’on voit revenir depuis de nombreuses années et encore plus depuis 5 à 6 ans que la transformation digitale est à l’ordre du jour. Lors d’une réunion récente chez « les cousins » mon confrère Rodolphe Roux s’époumonait sur scène pour s’insurger contre la distortion entre le discours et réalité de la « transformation digitale » (le terme en soi n’est pas neutre, on y reviendra).

Et voici la transition rêvée pour annoncer un nouveau site qui nous tient à cœur, sur lequel nous travaillons d’arrache-pied depuis le début de l’année, pour le compte de notre client iRevolution [transparence], j’ai nommé (Tadaaaaa!) : Le musée des horreurs de la transformation digitale. Un « musée » qui n’est pas un musée bien entendu, et que nous avons voulu aussi ludique que formateur, en puisant dans la connaissance du terrain d’experts reconnus en France et à l’étranger et les « aigles » de iRevolution (on reviendra sur ce terme).

Grands groupes startups : un grand groupe m'a tuer !
Grands groupes et startups : un grand groupe m’a tuer ! un article de Cyril Bladier qui méritait de figurer dès l’ouverture du musée des horreurs de la transformation digitale

Grands groupes et startups une histoire entre l’amour et la haine ?

Les paroles de Rodolphe Roux des « cousins » étaient bien appuyées et les marques qu’il a citées n’ont pas été épargnées. Par pudeur, on ne les répétera pas ici, mais nombre de vrais innovateurs (les « cousins » pour reprendre le vocabulaire de The Family) ont acquiescé en les entendant et en découvrant les anecdotes croustillantes de Rodolphe.  Lire la suite

Start-ups Scale-ups et agences de RP : “Je t’aime moi non plus”

S’il est un domaine dans lequel l’insatisfaction ou l’incompréhension est courante, c’est bien celui des relations presse (RP) et du choix, ô combien délicat, du bon partenaire. C’est un sujet que Tech In France, l’un des principaux syndicats professionnels français de l’industrie du numérique, a récemment abordé au cour de l’atelier « Start-up, scale-up… gérer ses relations presse sans stress » Chiche?

Ombeline Blondel de Joigny, VP Marketing d’AB Tasty et membre du conseil d’administration de Tech In France, y a rappelé « Qu’il s’agisse d’organiser ses relations presse en interne, externe, au moyen d’un programme d’influenceurs ou d’agence, il n’existe pas de recette miracle mais de bonnes recommandations qui permettent de définir clairement ses objectifs et de distinguer ses messages prioritaires des autres ».

Oui mais comment choisir “la” bonne personne (collègue, freelance ou agence) pour vous accompagner? Et surtout comment réussir une collaboration fructueuse? Pour répondre à ces questions, qu’on me pose souvent, j’ai demandé à Caroline Lavaret, directrice de la communication qui a travaillé à la fois en agence (Pleon-Ketchum) et chez l’annonceur (Symantec, EMC), de nous livrer ses bonnes pratiques… Lire la suite