Data Science : Ethique et Science Des Données Sont Indissociables

La force combinée des données et des technologies de l’information fait progresser l’innovation dans presque tous les domaines de l’entreprise humaine. De la même manière, la Data Science [NDT: je garderai ici le terme anglais de Data Science que je ne peux traduire par l’expression littérale « Science des Données », même si le sens en est exact] influence aujourd’hui profondément la manière dont le monde des affaires évolue dans des domaines aussi divers que les sciences de la vie, les Smart Cities et les transports. 

Aussi convaincantes que soient devenues ces avancées, les dangers de la Data Science sans considérations éthiques sont tout aussi évidents – qu’il s’agisse de la protection de données personnellement identifiables, de la partialité implicite dans la prise de décision automatisée, de l’illusion du libre choix dans le rapport à la segmentation démographique, des impacts sociaux de l’automatisation ou du divorce évident entre confiance et réalité dans la communication virtuelle. 

Justifier la nécessité de mettre l’accent sur l’éthique de la Data Science va au-delà d’une simple observation de ces opportunités et de ces défis, car la pratique de la Data Science remet en question notre perception de ce que signifie d’être humain.

Cette contribution a été inspirée par la remarquable contribution de Julie Compagny dans un article qu’elle a écrit pour Digital Me Up. Digital Me up est le blog de nos étudiants du Master Spécialisé international en Stratégie Numérique (Digital Business Strategy) de Grenoble Ecole de Management, où j’enseigne. Julie en est l’une des étudiantes de l’année académique 2018-2019. Ce sujet sera au menu de la conférence du mois prochain sur «Technologie et innovation», que je présenterai dans les locaux de l’incubateur de Vinci, qui porte bien son nom, Leonard.

La Data Science influence les pratiques commerciales d’aujourd’hui

Data Science Ethics
Le Pr Lee Schlenker avec Camille Desforges de Vinci, prépare sa conférence hors-site du 5 avril. Le Master Spécialisé en Stratégie Digitale de Grenoble Ecole de Management sera accueilli par Vinci ce jour-là
Si l'éthique est définie comme des valeurs partagées qui aident l'humanité à différencier le bien du mal, la numérisation croissante de l'activité humaine façonne les définitions mêmes de la façon dont nous évaluons le monde qui nous entoureClick to Tweet

Margo Boenig-Liptsin souligne que notre recours croissant à la technologie de l’information a fondamentalement transformé les concepts traditionnels de « confidentialité », « équité » et de « représentation », sans oublier celui de « Libre choix », « vérité » et « confiance » . Ces mutations soulignent l’empreinte et les responsabilités croissantes de la Data Science — et pas seulement en termes de 0 et de 1 — car la Data Science ébranle les fondements perceptuels de la valeur, de la communauté et de l’équité.

Si les universités ont rapidement mis en place des programmes de Data Science axés sur les statistiques, le calcul et le génie logiciel, peu de programmes répondent aux préoccupations sociétales plus vastes de la Data Science. Moins nombreux encore sont ceux qui analysent la façon dont les pratiques responsables en matière de données peuvent être conditionnées et même encouragées. Décrivons en grandes lignes ce défi qui se présent à nous. Lire la suite

Retour sur le salon Big Data 2019 – avec @bigdataparis

Big data paris 2019
Visionary Marketing était fier d’être partenaire de ce magnifique salon pour la 3ème année consécutive

Le salon Big Data 2019 fut très riche et le symbole de la vitalité de ce secteur, qui ne se dément pas au fil des années.

Les professionnels et amis du Big Data rencontrés sur les stands et dans les couloirs du salon étaient tous unanimes : l’activité 2019 est soutenue, très soutenue, et nous ne bouderons pas notre plaisir.

Car les prévisions sur les métiers des data n’ont pas manqué ces dernières années, mais encore fallait-il deviner que — malgré la réticence de certains professionnels notamment dans le marketing — le marché se développerait à ce point. Et je pense que nous n’avons encore rien vu. Encore faudra-t-il tenir bon sur l’éthique, un sujet épineux que j’ai abordé lors de Data Marketing Paris et qui sera à nouveau à la Une de Visionary Marketing demain matin dans un billet anglais de Lee Schlenker.

big data paris 2019
La gigantesque salle du palais des congrès de Paris pleine à craquer de professionnels des data. Quand on vous disait il y a 6 ans que c’était l’avenir du marketing (et du reste)…

L’affluence remarquée encore cette année au salon dont Visionary Marketing était partenaire média pour la troisième année consécutive était en effet à l’aune de cette activité frénétique du secteur.

Et de penser qu’on peut remplir la gigantesque salle du Palais des Congrès de la porte Maillot pour accueillir des événements professionnels devrait faire réfléchir ces marketeurs qui, un peu hâtivement, rejettent le B2B au coin des activités de niche (rappelons que le B2B représente environ les 2/3 de l’économie).

3 articles de Visionary Marketing pour le salon Big Data Paris 2019

Revenons donc ici sur 3 articles qui ont marqué l’organisation du salon Big Data 2019 Lire la suite

Comment Tom Tom a réalisé sa transformation numérique avec le Big Data – #bigdataparis

Le Big Data est plus que jamais à l’ordre du jour de ces spécialistes du marketing qui sont sur le sentier de la guerre du data-driven marketing. C’est la 6ème année que j’officie (du point de vue du marketing de contenu) dans ce domaine et je le trouve toujours plus passionnant, année après année.

Tom Tom à la source du Big Data

Le 12 mars, j’ai assisté à la plénière du salon Big Data Paris 2019 (dont Visionary Marketing était encore cette année partenaire media) intitulée «Comment Tom Tom a évolué d’une société de navigation à une société basée sur les Big Data».

Le conférencier était Alain de Taeye, fondateur de TeleAtlas, et membre du conseil d’administration de Tom Tom. Pour ceux qui ne le sauraient pas, Tom Tom est une société néerlandaise. Sa présentation m’a permis de comprendre comment le Big Data est passé d’un sujet technique à une véritable boîte à outils de la transformation révolutionnant des secteurs entiers et les entreprises qui les composent. Telle était la promesse du Big Data il y a six ans ou plus, mais peu sont capables de montrer des résultats aussi impressionnants que Tom Tom. Voici le récit de la transformation de cette entreprise qui vendait des terminaux de navigation grand public en cash machine axée sur les données.

Tom Tom Big Data
Alain de Taeye a raison: nous vivons dans un monde dirigé par le Big Data et Tom Tom en est un des leaders

La révolution Big Data était le sous-titre de la présentation de De Taeye et Dieu sait qu’il s’agit d’une révolution! Tom Tom a radicalement changé. Voici son récit grâce à mes notes prises lors de sa présentation. Lire la suite

Mobile First : 3 périodes principales et perspectives pour le Web du futur avec @Alexjubien

Depuis 2011, et la parution du livre mobile first de Luke Wroblewski, le web mobile n’a cessé de se développer. Aujourd’hui il est absolument nécessaire d’adapter nos contenus au mobile, voire même de prioriser ce support lors de la conception.

Mobile first : un sujet devenu incontournable

Un utilisateur de smartphone passe environ 90% de son temps sur des applications contre seulement 10% sur le Web.

mobile first
Le mobile implique de revoir complètement la façon dont on conçoit et valide les contenus.

Certaines entreprises comme Instagram ou Snapchat ont même pris le pari de n’être disponibles que sur smartphone, et de ne garder une présence Web que pour la découverte de l’application.

Dans une interview parue chez Viuz, j’ai demandé à Alexandre Jubien, conférencier et expert mobile (et un de mes profs dans le master spécialisé Digital Business Strategy de GEM), de nous faire part de son expérience et de sa vision du web mobile, depuis l’avènement du mobile first, jusqu’au mobile only. Lire la suite

Marketing et ventes : technologie sans humain n’est que ruine de l’âme – #RIM2019

Le Marketing évolue sans cesse comme l’a écrit maintes et maintes fois Bernard Cova dans ses fameux ouvrages. L’évolution de la technologie et le changement de comportement des clients créent des enjeux très importants d’intégration, d’alignement entre le marketing, la vente, la RH et la DSI. En B2B, les fonctions de marketing et de vente se rapprochent même de plus en plus. Les directeurs marketing sont en effet constamment sollicités pour apporter des « leads » aux vendeurs.

Marketing et vente indissociables mais le chemin sera encore long

C’est même l’origine de l’engouement (récent en France) autour du marketing automation. A l’opposé, les vendeurs B2B, sont sans cesse poussés dans leurs retranchements afin de changer leurs méthodes et de « monter dans la chaîne de valeur ».

Bref, la profession du marketing-vente (à mes yeux, ces deux points apparemment opposés sont difficilement dissociables) est sous pression constante pour se réinventer et optimiser ses résultats.

marketing RIM
Les rencontres Intenrationales du marketing (RIM) de 2019 se tiendront, comme en 2018, à Marrakech du 3 au 8 octobre

A l’issue de la version 2018 des RIM, les Rencontres Internationales du Marketing en B2B, co-organisées par Innovcom et TBMS, j’ai invité Stéphane Munier à venir nous décrire ces tendances, dans une interview filmée dans nos locaux. Lire la suite